// archives

Puella Magi Madoka Magica : Hajimari no Monogatari & Eien no Monogatari

Avez-vous (vu) la série Madoka Magica ? Bien.

Lire la suite

Death Note : Another Note, de NisiOisiN

Death Note est un manga connu et reconnu, et que globalement la plupart du public otaku a apprécié (même-si-la-deuxième-partie-était-moins-bien-et-qu’il-y-avait-des-cours-de-natation).

Du succès de Death Note sont bien entendus nés toutes sortes d’adaptations, en anime, en jeu vidéo et en film live (avec un Ryuk en CG qui parle avec un écho et hantera vos cauchemars), et, avant tout ça, un light novel écrit par un certain NisiOisiN.

Lire la suite

Super Robot Chronicles Z : Gravion (Zwei) et Aquarion

Aujourd’hui, on va parler de 3 séries et 2 OVA avec des gros robots. Oui, je sais, en ce moment on en bouffe ici des gros robots.

Lire la suite

To Aru Majutsu no Index II. It’s a punch !

Je ne suis pas exactement fan des To Aru. To Aru Majutsu no Index était une série qui à mon humble avis s’appréciait le mieux en la considérant comme un bon nanar, et la série Railgun était simplement chiante.

Lire la suite

Ces séries que je n’aurais pas vues sans Super Robot Taisen #1 : Dancouga Nova

La saga des Super Robot Taisen est fantastique. Non seulement elle est la réponse au fantasme de tout otaku un peu méchaphile qui se respecte, permettant de faire s’exploser entre eux les beaux gros robots de la japanimation, mais en plus elle permet de découvrir de nouvelles séries.
De nouvelles séries ? Oui, car quand un nouveau Super Robot Taisen est annoncé, la liste des licences qui seront inclus dans le jeu est aussi révélée. Et là, c’est le branle-bas de combat ! Pour mieux apprécier le jeu il vaut mieux en avoir vu le plus possible, parce que c’est toujours plus jouissif de faire se tabasser entre eux des personnages que l’on apprécie (ou pas) que des parfaits étrangers… et aussi parce que le jeu incorporant les histoires des différentes animes, c’est le spoil assuré que de jouer à un SRT sans avoir vu les animes intéressants du lot.

Super Robot Taisen L, qui sort le 25/11, amène comme chaque nouvel opus de la franchise, plusieurs nouveaux dans la saga : Les films Evangelion (ne disposant malheureusement que des BGM de la série) et Macross Frontier sont les plus marquants, mais on accueille aussi Iczer-1, Iczer-3, Kurogane no Linebarrel, mais aussi celui qui nous intéresse ici : Dancouga Nova. Lire la suite

Kono Minikuku mo Utsukushii Sekai – L’apologie du néant

Cet article est sponsorisé par la flemme de l’été. Pour des trucs intéressants, revenez en septembre ! Vous savez sûrement qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture ? N’importe quel crétin devrait être capable d’en déduire qu’il ne faut pas juger un livre à son titre. Et encore moins un anime. … Bon, mais de temps en temps on se laisse  avoir… Et c’est ainsi que j’ai regardé Kono Minikuku mo Utsukushii Sekai. C’est quand même trop classe comme titre, « This ugly yet beautiful world », « Ce monde si laid et si beau ». Honnêtement. Comment est-ce que la série qui porte ce nom pourrait être mauvaise ? En plus l’opening, Metamorphose, est chanté par Yoko Takahashi ! Gainax, un fantastique thème de la chanteuse de Zankoku na Tenshi no Teeze, ça promet quoi, on y croit presque aurait-on une série de la classe d’Evangelion…?!

Lire la suite

So-Ra-No-Wo-To – La Mélodie du Ciel

Vous devez vous en souvenir, quand So-Ra-No-Wo-To a débuté, la grande mode était de parler de sa grande ressemblance (principalement pour son character design) avec K-On!, le succès de 2009 de Kyoto Animation.

Trois mois se sont écoulés, et je peux vous dire avec joie qu’effectivement, tout cela s’est bien confirmé, et que non, So-Ra-No-Wo-To n’était pas un second K-On! (il nous casse bien les oreilles celui là maintenant, on ne va pas le confondre avec un autre), mais bien une série qui s’est rapidement forgée son identité propre. Lire la suite

To Aru Kagaku no Railgun

Cet article est une suite directe de l’article sur To Aru Majutsu no Index.

Lire la suite

To Aru Majutsu no Index

Fin 2008, JC Staff a commencé l’adaptation des light novels To Aru Majutsu no Index.

Lire la suite

AI ga Tomaranai! (AI non-stop!)

Ouais, désolé d’avance, je sais qu’il y a des trucs bien plus intéressants comme le génialissime Lagann-hen ou Macross dont je dois bavarder, mais ça va bien faire un mois que j’ai écrit ceci, fallait bien que ça soit publié un jour…

Lire la suite

CANAAN

En décembre 2008 est sorti au Japon le jeu 428: Fûsa Sareta Shibuya de, un visual novel sur Wii qui fut acclamé par les critiques (notamment par le Famitsu Magazine qui lui décerna le 9e 40/40 de son histoire gros chèque possiblement à la clef). Une des particularités de ce 428 était qu’un de ses scénarios bonus avait été écrit par Kinoko Nasu et illustré avec les character design de Takashi Takeuchi. Suite à la sortie du jeu fut annoncée l’adaptation en anime de ce scénario bonus, sous le nom, tout d’abord, de 428 The Animation qui devint rapidement CANAAN, série réalisée par PA Works, société qui produit sa 2ème série après True Tears. Le tout est chapeauté par Masahiro Andô, réalisateur qui vient de connaître un succès critique après son film Sword of the Stranger

CANAAN

CANAAN suit donc l’histoire de Maria Ôsawa, une jeune photographe qui part avec son sénior journaliste Minoru Minorikawa en voyage jusque Shanghaï… Où, au cours d’une fusillade en plein milieu d’une fête, elle retrouve l’amie qui lui avait sauvé la vie quelques années auparavant : Une jeune fille à la chevelure blond-blanchâtre nommée Canaan, qui se bat à l’aide de sa synesthésie et de son talent inné avec les armes à feu.

Alléchant hein ? On récapitule les bons éléments ? Un synopsis qui promet une série dans laquelle il va y avoir de l’action et des gunfights dans tous les sens, un jeu à l’histoire béton, la société Type-Moon et son créateur Kinoko Nasu (réputé pour la profondeur de ses univers) ainsi que son character designer Takashi Takeuchi (et ses dessins forts jolis), PA Works qui promet une fort bonne réalisation… Ça promet n’est-ce pas ? ….

Alors pourquoi est-ce que CANAAN se vautre aussi lamentablement par terre ?

Lire la suite

Kimi ga Nozomu Eien ~Next Season~

(huuum? La suite du Best of 2008? Pas prévu. Allez voir chez les autres si j’y suis, ou attendez le vrai podcast, non mais)

Connaissez-vous Kimi ga Nozomu Eien (Rumbling Hearts)? Si la réponse est non, vous avez bien de la chance.

Lire la suite

Zero no Tsukaima – Futatsuki no Kishi

Bon, sérieusement, ça me tue. Vraiment. De tous les articles que j’ai fait. Des 189 articles parus (avec celui-ci) sur FFenril.info. Lequel est le plus visité depuis des mois? La review de Zero no Tsukaima. Pas celle de Kanon. Pas celle de Gurren-Lagann. Pas celle de Lucky Star. Celle de cette bouse de Zero no Tsukaima. Et depuis un mois le nombre de commentaires de cette article grossit tranquillement et de manière déprimante, il se transforme depuis peu en une espèce de repaire de fanboys qui semblent incapable de beugler autre chose que « elle arrive quaaaaaaand la suiiiiiiiite? »

Alors vengeons nous. Et parlons de la suite de Zero no Tsukaima, la seconde série, Futatsuki no Kishi. Après tout, j’ai déjà dit, dans la première review de cet anime, qu’il était fort moyen. Mais à l’époque, Futatsuki no Kishi ne faisait que commencer et on aurait pu croire à un mieux, croire que les aventures de (*inspiration*)Louise Françoise de La Baume Le Blanc de La Vallière(*aaaah*) allaient décoller et devenir plus intéressantes.

sero3.jpg

Ô douce folie de la jeunesse.

Lire la suite

Kimikiss pure daube

Flash info spécial : Non, je ne suis pas mort. Par contre la vie de tous les jours étant moche, triste et injuste, il y a des forts risques que FFenril.info ne reprenne pas un rythme normal avant un bout de temps. Ou ptet que ça repartira comme en 40 bientôt, en fait j’en sais rien.

Avertissement : Ceci est un article rédigé sans argumentation réellement valable et sans aucune tentative de diplomatie. Vous aurez été prévenus.

 kimikiss3.jpg

Yay, le nouvel anime de l’équipe de Honey and Clover! Les gens qui ont merveilleusement bien adapté le manga de Chika Umino au format d’une série chaleureuse et humaine, les gens qui ont adapté le fort sympathique (même si un peu faible niveau budget) Nodame Cantabile, adaptent maintenant un bishoujo game, Kimikiss en anime. Youpi, ça va probablement encore être sympa comme anime, allez, lançons le premier épisode…

« KISS KISS« 

Cerveau. Freeze. Pause. Stop. Fermeture de la vidéo. Il y a une voix moche qui vient de gueuler dans mes hauts parleurs réglés un peu trop fort des mots qui me semblent être le début de l’OP et dont la façon dont ils ont été prononcés me donne envie d’aller regarder plein d’autres trucs et de faire tout sauf de me réinfliger ça. Bon allez, un peu de courage, c’était qu’un mauvais premier contact, on y retourne…

Lire la suite

Archives

FFenril.Twitter