// vous lisez...

Divers

[Noël 2012] Partie 1 – Snow Halation

There are warriors who have wings made out of steel.
They are just about to take off for the last battle that determines the fate of the world.
These warriors will never give up, because they’ve got tenacious and strong hearts, that are filled with great love.
They are ready to sacrifice their own lives to blaze a new trail for the future, for new hopes and dreams.

(and new blogs and tweets)

Comme en 2011 et 2010, super projet en communauté avec le reste de la blogosphère : On s’est tous (14 participants) posés des questions bien trop complexes (sauf Tetho, qui a posé la même question à tout le monde, et qui pour sa fourberie mérite de nous faire un autre article sur les films de la Science du Bonheur), et on y a tous répondu avec passion. Et bien trop de texte.

L’article résumant l’idée du projet organisé par nyo se trouve comme d’habitude sur Hourai Neetwork.

Sans plus attendre, les questions ! (Séparées en 2 parties. Voir la partie 2 – Odoru Very Merry Christmas)

Jevanni (Yuasakuga otaku)

Ma question n’est pas vraiment spécifique à ton blog mais je la trouve amusante dans ton contexte. Tu as été la cible avec un auteur de Anime-kun d’un superbe plagiat de la part du magazine Made in Japan qui avait fait à l’époque pas mal de bruit. Dans un de tes billets, tu ironises la chose en faisant un tuto humouristique sur comment faire un magazine à partir d’articles de blog. Ca m’a fait réfléchir à quelque chose, je me demandais ce que tu pouvais penser d’une initiative commune à plusieurs bloggeurs à vouloir réaliser un magazine (imaginons le gratuit) qui regroupe plusieurs billet de blog. Une sorte d’initiative pour promouvoir la blogosphère et certains articles de manière plus intense, un « best-of » qui regroupe ces articles et les met en valeur. Mais aussi une manière que ce que nous écrivons, nous, s’inscrivent dans une idée plus concrète, limite qui puisse nous laisser ensuite un souvenir dans le futur du genre « ah ouais, on a quand même fait ça » et que nos écris ne retombent pas inévitablement dans un oubli sûrement très rapide.

Mon avis pour ce genre d’initiative est un peu équivalent à mon avis pour ce projet de Noël. Si on me le propose, je foncerai avec joie, j’irai jusqu’au bout, et ça sera probablement un grand plaisir de voir le résultat final. Mais ça sera à peu près tout.

Je ne sais pas si sortir une compilation d’articles en version papier aurait vraiment un intérêt autre que de se dire « on l’a fait ». Ok, ça pourrait être fun à faire, mais voilà. Éviter que nos écrits ne tombent rapidement dans l’oubli ? C’est ce qui arrive à à peu près près tous les articles,  et ça devrait simplement être une motivation pour nous pour en faire d’autres par dessus et les référencer ensuite. Je ne suis pas convaincu qu’un magazine (gratuit ou non) se ressorte vraiment tant que ça, autrement qu’accidentellement. Sur Internet, il arrive qu’on retombe sur ses propres articles, parce que quelqu’un y a fait référence ou qu’il y a eu un commentaire ou autre… Alors oui, on a l’hébergement à payer pour que ça reste sur le net, mais ceci mis à part je ne pense pas qu’il soit vraiment important de sortir quelque chose en papier « pour l’archive ».

« Ah ouais, on a quand même fait ça ? » c’est quelque chose que je peux simplement me dire en voyant la masse de texte qui sort d’un projet comme celui-ci, et mon accès à internet suffit pour pouvoir me dire ça pour toutes les années précédentes, probablement mieux qu’un magazine ne peut le faire.

Zratul (spatule)

Quel est ton top 3 parmi les ED d’animé EVER ? :D

J’ai une énorme, énorme affection pour l’ending de Mazinkaiser Shitô ! Ankoku Daishogun, le Senshi yo Nemure… de JAM Project. Après une OVA qui a vu la mort de plusieurs personnages, la chanson commence à se jouer. Les paroles (traduites à l’arrache avec mon absence de niveau correct en japonais) ? GOOD BYE SOLDIER, guerrier d’acier, à ton courage et ton amour nous dédions cette berceuse, maintenant repose en paix, GOOD NIGHT.
Je veux qu’on joue cette chanson quand il faudra m’enterrer.

Et comme il en faut deux de plus, je vais rajouter le NO, Thank you! de K-ON!! et le Tsuzuku Sekai de Shôko Nakagawa pour Gurren-Lagann Guren-hen.

Yuki (futur « suicidé » bientôt retrouvé pendu avec le câble d’un micro)

Pour quelle œuvre, manga/anime/whatever, aimerais-tu voir une adaptation par SHAFT/Shinbô… en film(s) ?!

Oh c’est cool ! J’ai le droit d’adapter une oeuvre en série Shaft Shimbo ! …….. Ah nan, en film ?
J’avoue que je n’avais pas franchement d’idées pour un film que je voudrais voir par Shaft / Shimbô. Ceux que je connais, en attendant Kizumonogatari, sont le Negima! Anime Final, qui est un raté total, et les Madoka Magica 1 et 2, qui sont des foutages de gueule totaux. Yay, partons de bonnes bases.

J’avoue qu’aucune idée ne m’est venue comme ça, donc j’ai rouvrir la liste des animes que j’ai vu histoire de trouver des trucs qui pourraient être intéressants.
Je me suis mis à imaginer un à un les protagonistes de différents animes en train de parler en tournant le cou dans un angle bizarre avec des filtres étranges appliqués à l’image.

J’ai un grand gagnant.

J’ai pensé filer à Shaft et Shimbô carte blanche sur la licence Fate tant qu’ils n’utilisaient pas Gen Urobuchi.
J’ai pensé leur filer Love Hina en leur demandant de mon pondre un Love Hina!? comme ils ont fait Negima!?
J’ai pensé leur filer Jojo Phantom Blood ou Battle Tendency… Mais je suis pas sûr que ça serait si différent de ce qu’on voit actuellement en série en fait.
J’ai pensé leur donner un truc avec des gros robots, juste par curiosité

Mais “comme ça”, à y penser, il y a une série qui pourrait bénéficierait des effets de style et différents gimmicks de mise en scène d’Akiyuki Shimbô.

Umineko no Naku Koro ni !

Dialogues interminables avec des personnages qui doivent avoir des attitudes bizarres ? Check. Trucs bizarres à montrer à l’écran de partout qui bénéficieraient bien ? Check. Adaptation tellement foirée qu’il faudrait une version alternative pour que les spectateurs redonnent une chance au tout ? Check.
J’annonce donc que si je dois faire faire des films à Shaft et Shimbô, ça sera Umineko, en euh… une série de films interminables. Bwahaha.
Je pense que Klashikari va me casser la gueule rien que pour l’idée. Du coup je le nommerais bien en conseiller spécial attaché au projet :)

Amo (Itsuwari no blogger)

Y’a maintenant 3 ans j’avais maté la première saison de Nanoha, je m’étais ennuyé royalement jusqu’aux épisodes finaux qui étaient cools, et j’ai jamais maté la seconde saison. Est-ce que tu peux me convaincre avec charisme et passion pourquoi je devrais lui donner sa chance ?
Je vais pas t’en demander autant pour la troisième, je sais que tu as des soucis relationnels avec :D.

Alors alors. Nanoha. Passion et bagout. J’invoque mon moi de janvier 2007 pour qu’il t’en parle, il ne sera pas influencé par StrikerS.

OK ! Alors alors, tu t’es emmerdé devant le début de Nanoha mais tu as trouvé les épisodes finaux cool ? Ca tombe bien ! Quand je recommande Nanoha, à des amis, je leur dis « surtout ne vous en faites pas, c’est à la deuxième série que ça devient cool ! » Moi aussi je me suis pas mal embêté devant le début de Nanoha, parce que ça a l’air d’être une série répétitive, et que le temps que les thèmes plus importants et les déluges de toute puissance arrivent, on a déjà passé les 2/3 de la série.

Dans A’s, rien de tout ça ! Déjà, la série met à la poubelle ce que tu n’as pas aimé dans Nanoha : les premiers épisodes, la pseudo phase Card Captor Sakura où Nanoha tentait d’attraper les jewel seed, tout ce qui était répétitif. La série se concentre sur ce qui a bien marché : Les déluges d’attaques hurlées par des magical girls à pleine puissance ! Dès le premier épisode, on est remis dans le bain : On a affaire à des magical girls surpuissantes, et la série ne tente plus de cacher le fait qu’elle n’est pas une série de magical girl « normale ».

En plus, l’histoire de A’s est bien supérieur à celle de l’original. De un, on se débarrasse de la phase répétitive qui existait au début de Nanoha. De deux, les antagonistes de A’s ne sont pas des personnages qui sont méchants pour le fun (et on se passe aussi du pathos de Fate et de sa mère). De trois, le scénario a d’excellent moments dont des plot twists assez fantastiques, sur lesquels je ne m’étalerais pas, mais qui sont franchement à découvrir. Surtout, il n’y a pas de temps mort dans le scénario, mis à part dans l’épisode final (mais on s’en fout, tout est déjà résolu), ce qui te garantit de ne pas t’ennuyer comme avec la première série.

Que dire d’autre ? Les scènes de transformations sont les meilleures de la franchise (euh, « meilleures que dans Nanoha » voulais-je dire), plusieurs moments de la série ont marqué le fandom et sont ce qui ont fait prendre une autre dimension à la série auprès du fandom. Bref, tout ce qui allait dans Nanoha est repris et multiplié, presque tout ce qui n’allait pas est mis à la trappe, et honnêtement, quitte à t’être tapé la première série, tu devrais regarder A’s, là c’est comme avoir t’être forcé à manger les légumes du repas pour ne pas manger le dessert derrière :) (ou, pour mieux te parler, t’être tapé l’intégralité de la BO de Macross F de Sheryl pour ne pas avoir le droit aux chansons de Ranka derrière)

Et tu sais quoi ? En plus ça a tellement bien marché qu’il va y avoir une troisième série à partir du printemps ! Ca va s’appeler Nanoha StrikerS et ça promet, d’ailleurs… Ouais bon non ok je la ferme.

polymetrica (member of the anonymous victims of SMOP & CCSOP)

(polymetrica is our english speaking super guest, so answers in french/english)

What is it exactly about Shaft/Shimboeries that you like? Besides the obvious visual style, what other distinct traits do Shaft/Shinbo series have in common?
Qu’aimes tu dans les séries Shaft/Shimbô ? A part l’évident style visuel, quels sont les autres traits distincts que les séries de Shaft/Shimbô ont en commun ?

I first started liking the Shaft/Shimbô combo when I saw Negima!?.
I also simply think that Shaft makes great, fun series. I think Shaft’s style is especially great for nonsensical comedies, so show like Pani Poni Dash!, Arakawa Under the Bridge, Sayonara Zetsubou Sensei shined under Shimbô’s direction.
What other distinct traits do Shaft/Shimbô series have in common ? Hmmm… Let’s see…

  • A tendency for lateness leading to incomplete episodes / shows (like Vampire Bund having one episode replace with a recap)
  • Shimbô has a thing for Jpop from the 70’s, that’s for sure (like Friends, the opening of Dance in the Vampire Bund, or Kimi ni Mune Kyun, ending of Maria Holic).
  • Some people at Shaft must like Hiroshi Kamiya as he plays the protagonist of Arakawa Under the Bridge, Bakemonogatari, Sayonara Zetsubou Sensei and their sequels.

However I can’t think of other things in common for those series, because just by saying “the obvious visual style”, you cover a lot of things :

  • The “Shaft face turn”
  • All the cuts where a camera is showing a character, going from from their feets to their heads
  • The cheapest effect ever – using a fixed background with a pattern to represent the pattern of the clothes of the characters (I’m a big fan of that)
  • A global tendency to do less animations, more cuts which try making more impact, either with close ups or the infamous “unnumbered cuts” in Bakemonogatari. It’s not a Shimbô show, but I remember that the scene which probably had the most impact in Miyako’s part of ef – a tale of memories used something like a single cut, with no animation, only more and more words appearing on the screen as time passed. And it was awesome.

I’ve seen most of Shaft’s series since 2006, and I’ve liked at least part of most of them, the exception being Maria Holic (my memories of Dance with The Vampire Bund are kinda fuzzy, but… they aren’t that bad). And yeah, one of the Shaft series I like the least is Madoka Magica. Hidamari Sketch, however, is awesome. However, even if I do like Shaft/Shimboeries, I kinda regret that Shimbô has not tried anything as… « flashy » as Tatsunoko’s The SoulTaker for a while, and that he’s obviously using and reusing his style ad nauseam. But since I still enjoy it, no problem for me :)

================

Version française :
J’ai commencé à apprécier le duo Shaft/Shimbô en voyant Negima!?, le remake barré de la série pourrie de la Xebec, Negima!, basé sur le manga de Ken Akamatsu.
Je pense que les séries que Shaft fait sont simplement funs et appréciables. Le style utilisé par Shaft/Shimbô fait toujours mouche pour moi, en particulier quand ils font des comédies comme Pani Poni Dash!, Arakawa Under The Bridge ou Sayonara Zetsubô Sensei.

Quels traits en commun ont les séries à Shaft Shimbô ? Voyons voir…

  • Une tendance à être toujours à la bourre qui a donné des épisodes incomplets (Bakemonogatari) voire reportés (Vampire Bund et son épisode soudainement devenu un recap)
  • Shimbô aime la Jpop des années 70’s et le montre en réutilisant certaines chansons, comme Friends pour l’opening de Vampire Bund ou Kimi ni Mune Kyun en ending de Maria Holic
  • Et depuis le début de la période Shaft/Shimbô, quelqu’un chez Shaft doit beaucoup apprécier Hiroshi Kamiya étant donné qu’il a joué les protagonistes de Arakawa Under the Bridge, Sayonara Zetsubô Sensei, Bakemonogatari et leurs suites, ce qui fait au final un petit paquet de séries.

Ceci dit, je ne vois « comme ça » rien d’autre en commun pour ces séries, parce que rien qu’en disant « l’évident style visuel », tu couvres énormément de choses :

  • Cette espèce de manière zarb qu’on tous les persos de parler avec un angle zarb par dessus leur épaule
  • La tendance à avoir des plans ou la caméra montre un personnage de bas en haut
  • L’effet le plus cheap du monde, à savoir utiliser un fond fixe avec un motif, et utiliser ce motif pour représenter les motifs sur les fringues des personnages (un effet que j’adore)
  • Une tendance globale à animer peu, et multiplier les plans fixes en cherchant plus d’impact (et probagblement d’économies) avec pas mal de gros plans ou autres, comme par exemple les fameux « unnumbered cuts » de Bakemonogatari

J’ai vu la plupart des séries de Shaft depuis 2006 (mettant à part Maria Holic après que je l’aie laissé tomber, et Denpa teki na kanojô), et j’ai aimé la plupart d’entre elles, les exceptions étant donc Maria Holic (mes souvenirs de Dance In The Vampire Bund sont vagues, mais me disent « la conclusion était naze mais globalement j’avais bien aimé, malgré tout »). Et oui, l’une des séries Shaft/Shimbô que j’ai le moins apprécié est Madoka Magica. Par contre, les séries Hidamari Sketch sont géniales.

Je regrette néanmoins, même si j’apprécie beaucoup les Shimboeries, qu’il n’ait rien tenté d’aussi… flashy que le The SoulTaker fait chez Tatsunoko depuis un bail, et qu’il réutilise de manière évidente tous ses gimmicks de réalisation ad nauseam. Mais vu que j’aime toujours ça, c’est pas un problème pour moi :)

Smankh (2.5)

One thing that I know about your anime watching habits is that you often force yourself to go through series even though you find them shitty and/or you actually hate them. I’m really interested in this kind of love/hate relationship one can develop with particular series like Shana, Mai-Otome, Space Whale anime, and consorts.
– It seems to me that undeniably good anime like Studio Ghibli movies, Hosoda Mamoru stuff, and co. do not amount to much in an otaku’s identity. On the 
other hand, it seems to me that it is bad works, lousy stories, crappily animated commercial stuff, and how one relates to them that participate the most to building one’s personality. What do you think?
– Going a bit further in that direction, I argue that what we call « favourites » should be replaced by the set of works we rightfully know to be bad and yet adore. Do you agree with this interpretation? Do bad anime you love have more merit than « simply » good anime?

(Smankh is French so I’ll ignore the language his question is in et répondrai en français. Et je lui ai envoyé un mail pour lui dire de me fournir une traduction il y a 3 jours histoire que je rajoute pas un biais en traduisant sa question zarb, donc elle apparaîtra ici quand il me la fournira)

Wow wow wow, attends une seconde.
Déjà au sujet des 2 séries que tu mentionnes :
J’avais beaucoup apprécié Shana 1 à l’époque (qui me semble maintenant franchement lointaine), c’est la raison pour laquelle j’ai tenu la suite.
De même, j’avais beaucoup aimé Mai-HiME, c’est pour ça que je me suis infligé Otome jusqu’au bout.
Je ne dis pas que je ne m’inflige pas des mauvais trucs avec un certain plaisir (coucou Index / Railgun), mais pour ces deux là j’avais une raison presque légitime de m’infliger respectivement Mai-Otome (urgh) et Shana 2 (A.R.G.H) puis Shana 3 (… « ça allait »)

Ok, maintenant pour ta question…
MAIS ÇA VA PAS LA TÊTE ? (Ceci est la réponse pour les deux parties)

Partie 1 :
Je peux vaguement comprendre un bout de la question. Admettons que mon “identité d’otaku” est pour moi quelque chose qui a commencé à se construire avec Love Hina, pas franchement un chef d’oeuvre intemporel. Mais à partir de là, j’ai avancé, discerné le bon du moins bon, et bien sûr que j’ai bien aimé quelques trucs objectivement mauvais entre temps, mais ce ne sont pas eux qui ont contribué le plus à euh… “la construction de ma personnalité d’otaku”. J’ai beau toujours apprécier des trucs fort moyens et bien rire devant quelques comédies “plaisir coupables” fort moyennes, ça n’a pas eu autant d’impact sur moi que de découvrir pour la première fois Evangelion, l’oeuvre de Satoshi Kon ou Utena / Mawaru Penguindrum. Donc non, très clairement, si tous les animes sont du divertissement, les meilleurs peuvent représenter plus que ça.

Partie 2 :
… Hein ? Mes oeuvres favorites sont mes oeuvres favorites. Il n’y a pas de notion de « objectivement bon » ou « objectivement mauvais » dans un « favori », c’est une vue purement subjective. Il n’y a pas de raison de remplacer quoi que ce soit. Quelque chose de mauvais peut avoir tout autant de raisons (subjectives) d’être dans mes oeuvres favorites que quelque chose de bon.
Du coup, pour moi ce que tu dis n’as aucun sens. Comment une « oeuvre médiocre » pourrait elle avoir plus de mérite qu’une oeuvre « simplement bonne » ? C’est bien la raison pour laquelle tu les sépares entre “mauvais anime que tu aimes” et “simplement bon anime”. Il peut y avoir tout un tas de raison d’aimer une mauvaise série (série mauvaise mais personnage génial au milieu, ou un truc particulier qui nous a fait penser à une précédente expérience, ou…), mais la bonne série a plus de mérite. Objectivement, elle est meilleure.
Exemple : Je suis un des rares parmi mes compères à avoir beaucoup aimé l’intégralité Star Driver. Star Driver est une série qui ne raconte pas tellement de choses et met surtout beaucoup de poudre aux yeux. Pour moi, quelle poudre aux yeux ! Oui, mais j’ai beau beaucoup aimer la série, elle n’a certainement pas plus de mérite qu’Eureka seveN, objectivement meilleure, qui a des qualités à la fois techniques et pour ce qu’elle tente de raconter évidentes. Même si personnellement je ne suis pas un grand fan d’Eureka seveN et préférerais me refaire Star Driver.

nyo (zi)

Dernièrement lors de nos sessions de karaoke (pas celles de l’epitanime – please, sans vouloir faire de la provocation gratuite, on parle de vrai karaoke ici), je ne peux m’empecher de remarquer que tu as un répertoire idol de plus en plus fourni.
Bien sur cela n’est pas une mauvaise chose, loin de moi de vouloir emettre un jugement de valeur mais j’avoue quand meme exprimer une certaine curiosite vis a vis de ce répertoire quand même très éloigné de JAM PROJECT pour prendre un exemple des plus parlant te concernant (vu que tu les mentionnes). Le but ici n’étant  bien sur, pas de porter de jugement qualitatif ni de faire de comparaison entre des musiques aux antipodes l’unes de l’autre, laissons donc JAM PROJECT de cote et revenons donc a nos idol et en particulier…
*roulement de tambour*
de µ’s (lire Muse comme le groupe de rock britannique), 765PRO (lire NAMCO P{u}RO), AKB48 ainsi que de SKE48 (lire les 2 a l’anglaise comme un japonais).
Donc bref, ma(es) question(s) sera(ont) la(es) suivante(s):
J’aurais donc voulu savoir ce qui t’attirait et te plaisait autant dans ces chansons diabétiquement acidulées, si loin des chansons faisant l’apologie du patriarcat, métaphorant a propos d’érections péniles et d’autres sujets bien a droite voire même très emprunts de thématiques, sans vouloir faire de provocation gratuite, proches de celles du nazisme et de d’autres idéologies fascisto-patriarcalo-despotiques de JAM PROJECT.
Est-ce qu’il s’agirait de leur mélodie diaboliquement entraînantes  des messages qu’elles tentent de transmettre a travers leurs paroles profondes et recherchées, des qualités musicales des chanteuses voire même juste de leur apparence physique qui t’attire ?
De plus, ces groupes étant quand même radicalement différents  j’imagine donc que tu vas nous donner, dans un souci d’exhaustivité et d’honnêteté intellectuelle envers ton lectorat, des réponses séparées et détaillées pour chaque groupe n’est-ce-pas ? Apres tout, tu ne chantes pas leurs chansons pour les mêmes raisons j’imagine ?
Par ailleurs, comment classerais-tu ces différents groupes par rapport a tes goûts personnels ? Par la je demande s’il y a un groupe de (tres) jeunes filles qui semble t’attirer plus que les autres (que ce soit sexuellement ou musicalement parlant), s’il y en a a qui tu souhaiterais plus serrer la main (ou te la faire serrer) que d’autres et on peut même faire un pas de plus dans la perversité en abordant les filles au cas par cas si tu t’en sens le courage.
En round bonus, si tu en as le courage, je te propose d’établir un petit top de tes chansons d’idol (parmi les 4 groupes cites) préférées que ce soit a écouter ou a chanter en karaoké  et avec un court explicatif si ce n’est pas trop demander la lune ; après tout je reste raisonnable dans mes demandes, non ?

Bordel mais nyo c’est quoi ces questions de 3 kilomètres de long, avec 10 sous questions ? C’est pas du tout raisonnable<o>

Je vais d’emblée virer les bouts de ta question qui parlent d’une attirance physique ou plus pour les chanteuses, les idols japonaises ne m’intéressent pas, elles font pour la plupart bien trop jeunes :( De même, aller à une ou deux performances live d’idols et voir des chansons que je connaissais à la Japan Expo a pu être fun, mais je trouve en général l’expérience relativement flippante. Surtout les fans et le wotagei. C’est euh… trop enthousiaste pour moi (d’ailleurs je n’ai récemment appris ce que voulait dire le mot « wotagei », avant je pensais que ça avait à avoir avec des otaku gays).

Alors après je suis censé répondre groupe par groupe ce qui m’a attiré chez les groupes ? Ça promet. Allons-y :

  • SKE48 : Je connais une seule chanson, Tsuyoki Mono yo, qui est l’ending 2 de Shin Mazinger Z. Je doute d’avoir besoin d’expliquer comment je l’ai découvert. Pourquoi j’aime bien la chanson ? La mélodie est entrainante, et les paroles… rejoignent un peu ce qu’il y a dans du JAM Project pour le coup. « Toi qui te bats seul, pourquoi marches-tu ? CHANGE THE WORLD »… ouais, je pense que c’est dans le thème.
  • AKB48 : Je connais une bonne dizaine de chansons. J’en connaissais une, Aitakatta, et après avoir tenté de suivre le AKB0048 de Shôji Kawamori (abandonné parce que nan je pouvais pas), je m’étais dit que j’allais te demander un peu de me montrer ce qu’elles chantaient, les AKB. Dans les chansons que je connais à peu près, j’en ai deux qui me viennent en tête, et les deux (Shoujo tachi yo et Beginner) parlent globalement de faire de son mieux pour avancer, donc… on retombe un peu dans les mêmes thèmes que mes chansons favorites. Les paroles d’autres chansons comme Heavy Rotation me navrent profondément. Et en fait, globalement, de ce que tu m’as montré, je trouve ça décevant pour le groupe qui est numéro 1 de partout. Il y a quelques chansons pas mal entraînantes, mais voilà quoi ~
  • µ’s : En bon sakuga otaku wannabe, j’ai vu un jour un tweet disant que « l’animation de cette vidéo est géniale ». J’ai bien aimé… le tout. L’animation (moins les bouts de 3D), l’ambiance du truc, la chanson, le tout. C’était Snow halation. Depuis j’ai suivi un peu tout ce que sortait µ’s avec un peu d’animation dedans (à savoir 5 singles), étant moins convaincu à chaque nouvelle chanson d’ailleurs, il faut bien le dire. Pourtant je vais probablement regarder la série Love Live en janvier. Ce que j’ai bien aimé dans Snow halation c’est un peu le tout, ambiance de Noël et autres, mais faut bien admettre que les paroles, hors de l’engrish (« Snow halation » / « True emotion »)  sont pas bien particulières. Mais j’aime bien le tout. Et pour les idols, euh… en deux ans je suis pas foutu de connaitre le nom des 9 personnages (j’ai 3 noms qui me viennent en tête), donc l’anime devrait corriger ça, mais comme c’est des personnages animés j’aime tout de suite mieux que les vraies idols. D’ailleurs j’ai fichtre aucune idée de qui sont les seiyuus.
  • 765pro : L’anime The Idolm@ster est passé par là, sans ça je ne connaitrais probablement toujours que Go my way!. Les chansons de la franchise sont fun, avec ces jeux de mots partout dans les paroles et une globale bonne humeur qui en ressort… mais il y a aussi plein pleeeein pleeeeeeeein de chansons oubliables dans le lot. Mais celles mises en avant par l’anime était cool, notamment celles de Chihaya.

OK. Comment je classerai ces groupes par rapport à mes goûts personnels ? … euh… en deux groupes, « idols animées » et « vraies idols » ?

Je ne peux absolument pas aborder de filles au cas par cas parce que dans les vraies filles je connais au mieux le nom (c’est à dire sans l’associer à la tronche) d’une ou deux idols. Dans les idols animées, Miki <3

Top de chanson d’idols (faisons court et dans le désordre, tu es pas du tout raisonnable dans tes demandes T_T)

Basiquement j’aime chanter ce que j’aime écouter, donc ça va être simple :

  • The Idom@ster : Overm@ster, Yakusoku, Nemuri Hime, Marionette no Kokoro, Ready!! & Change!!
  • ***48 : Beginner, l’OP d’AKB0048 (on va le compter dans ***48), Shoujo-tachi yo
  • Autres : Snow halation, Mugen no Ai (OP de Moretsu Pirates des MomoClo Z

Explications… Non ben en fait tout a été dit auparavant, j’aime chanter ce que j’aime écouter et je ne pense pas avoir grand chose de plus à raconter. Peut-être pour Overm@ster, que j’ai découvert récemment et que je trouve fantastiquement fun comme chanson censée faire « méchants » pour des idols :)

Discussion

8 commentaires pour “[Noël 2012] Partie 1 – Snow Halation”

  1. […] – [Noël 2012] Partie 1 – Snow Halation / [Noël 2012] Partie 2 – Odoru Very Merry […]

    Posté par L’Antre de la Fangirl » [Noël 2012] 俺のクリスマスがこんなに寂しいわけがない | 25 décembre 2012, 22:37
  2. mais pourquoi 2 postes ?
    Le même jour en plus.
    c’est même pas SEO friendly.

    Posté par Rukawa | 26 décembre 2012, 0:33
  3. […] FFenril : Alors on va commencer par la question qui m’a pris le plus de temps, vu que j’ai consacré le plus clair de mon temps de matage d’anime cette année à Precure. […]

    Posté par Le BakOtak' et son grenier » 14 salopards pour un Noël | 26 décembre 2012, 1:45
  4. […] – FFenril.info [partie 1; partie 2] – […]

    Posté par [Noël 2012] You can (not) be in bed with Exelen | Hourai NEETwork | 26 décembre 2012, 1:47
  5. […] – FFenril.info [partie 1; partie 2] […]

    Posté par [Noël 2012] クリスマスはケンタッキーでしょう? | Hourai NEETwork | 26 décembre 2012, 3:49
  6. « Je pense que Klashikari va me casser la gueule rien que pour l’idée. Du coup je le nommerais bien en conseiller spécial attaché au projet :) »

    J’ai une batte, sertie de clous rouillés, pour ce genre de suggestion, fufu…

    Posté par Klashikari | 26 décembre 2012, 13:00
  7. […] – FFenril.info [partie 1; partie 2] […]

    Posté par [Noël 2012] Anime christmasu desu « jevanni's blog | 26 décembre 2012, 13:42
  8. […] est FFenril: Un blogueur aussi, sur FFenril.info pour être précis. La seule chose que vous devez savoir sur FFenril c’est […]

    Posté par Néant Vert » [Communauté] KFC, questions, confrères et disparus: le grand billet de Noël | 8 mai 2013, 17:03

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter