// vous lisez...

Divers

Death Note : Another Note, de NisiOisiN

Death Note est un manga connu et reconnu, et que globalement la plupart du public otaku a apprécié (même-si-la-deuxième-partie-était-moins-bien-et-qu’il-y-avait-des-cours-de-natation).

Du succès de Death Note sont bien entendus nés toutes sortes d’adaptations, en anime, en jeu vidéo et en film live (avec un Ryuk en CG qui parle avec un écho et hantera vos cauchemars), et, avant tout ça, un light novel écrit par un certain NisiOisiN.

NisiOisiN, à l’époque (mi-2006), n’était pas encore l’auteur star des otakus, et n’avait pas encore commencé Bakemonogatari, Katanagatari ou même Medaka Box, mais ce n’était pas non plus un débutant : il avait déjà plusieurs romans d’écrits dont la série Zaregoto.

Du coup, il est difficile de prétendre que ce roman est l’oeuvre d’un auteur sans expérience, et rien ne peut excuser… Que ce light novel Death Note : Another Note soit une pitoyable bouse.

Court mais pourtant horriblement barbant, ce roman narre l’histoire de la rencontre entre Naomi Misora (mais si, vous vous en souvenez, une agent du FBI qui se fait buter par Light pendant les tous premiers chapitres du manga) et L. Dans une histoire inintéressante et sans saveur.

Présentée comme étant un ensemble de notes prises par Mello/M sur une affaire qu’a pris en charge L, cette histoire est écrite dans un style foireux, ayant constamment le cul entre deux chaises : d’un côté Mello est un narrateur qui par moments donne son opinion et des explications sur une affaire (sur laquelle il n’était pas présent), et de l’autre, parfois à quelques lignes d’écart, il se place comme un narrateur omniscient, capable d’expliquer au lecteur ce qu’il se passait dans la tête de la protagoniste, Naomi Misora, et de lire toutes ses pensées.

Le déroulement de l’intrigue est plat et sans aucun rebondissement : il y a eu 3 meurtres quand l’affaire commence, et chacun des chapitres centraux du roman consiste en des dialogues décrivant les scènes de crimes et retraçant ce qu’a bien pu faire le tueur, sans rien de la tension qu’on pouvait retrouver bien souvent dans Death Note. L’absence totale d’enjeux personnels pour les protagonistes n’arrange d’ailleurs rien, l’héroïne étant débarquée sur l’affaire sans aucune autre raison que « hey, et si on réutilisait ce personnage secondaire du manga pour aller avec L ? », et le roman se termine avec un twist final absolument déplorable (et prévisible) réussissant à introduire des incohérences dans le récit ! Nice job !

Bien que court, ce roman est à éviter par tous. Pour les fans de Death Note, parce que rien de l’intensité des affrontements du manga ne sont là, et pour les fans de NisiOisiN, parce que même si son style se retrouve distinctement dans le roman (« l’action » est composée à 95% de dialogues entre les personnages), le tout est juste… chiant.

Ah oui, un mot tout de même sur les noms choisis pour les personnages, étant donné que cette histoire se déroule aux Etats-Unis ! NisiOisiN a donc choisi des noms typiquements américains pour eux ! Jugez plutôt :

  • Le meurtrier se nomme Beyond Birthday
  • La 1e victime se nomme Believe Bridesmaid
  • La 2e victime se nomme Quarter Queen
  • La 3e victime se nomme Backyard Backslash
Vous voyez un motif dans le nom des victimes ? Ils sont tous ridicules, tout à fait, et rien qu’en trouvant ça vous êtes arrivés à peu près au même niveau de raisonnement que les protagonistes après deux bons chapitres de réflexion ! Je sais, c’était difficile.

Pour finir, sachez que NisiOisiN n’a pas commis de roman que pour la franchise Death Note : il a aussi écrit en 2006 un roman xxxHolic nommé Another Holic (mais vu mon manque d’intérêt pour cette CLAMPerie c’est pas bien grave), et, en 2011 cette fois, un roman basé sur… JoJo, que j’ai du mal à imaginer comme un succès.

Inutile de chercher à vous faire du mal toutefois : Mis à part le Death Note, aucun de ces romans n’a été traduit en français (ou même en anglais, du moins à ma connaissance Another Holic a été traduit en anglais)… et c’est probablement mieux comme ça.

Discussion

7 commentaires pour “Death Note : Another Note, de NisiOisiN”

  1. Another Holic a été traduit en anglais, il est dans le premier numéro du magasine Faust.

    J’ai trouvé l’histoire ce celui là intéressante, perso :)

    Posté par DarkoNeko | 12 juin 2012, 13:50
  2. >Vous voyez un motif dans le nom des victimes ?
    Ce sont tous des innovades. Le meurtrier est probablement Ali Al-Saachez !

    Posté par Tetho | 12 juin 2012, 16:36
  3. « NisiOisiN a donc choisi des noms typiquements américains pour eux ! »

    Dans un sens il adapte parfaitement l’univers de la série puisque je rappelle que les agents du FBI tués par Light assez tôt dans l’AVENTURE portaient des noms aussi géniaux que Ray Penbar, Arire Weekwood, Bess Sekklet, Freddi Guntair ou même Knick Staek.

    Bref, du total crédible absolument pas over the top.

    On a échappé au majordome nommé Sébastian haha.

    Posté par Amo | 12 juin 2012, 22:25
  4. Ah ce salaud d’Ali !

    (faudra arrêter de se toucher le zizi dès qu’il y a marqué NisiOisin surtout)

    Posté par Aer | 12 juin 2012, 22:31
  5. @Amo Je pense que les noms du roman sont carrément plus funs… puis ici c’est IMPORTANT dans le scénario que les personnages aient ces noms spécifiquement aussi, ça exacerbe leur ridicule de les voir répétés dans tous les sens par les perosnnages tout le long du roman =)

    Posté par FFenril | 12 juin 2012, 23:29
  6. Stan Lee a du lui suggérer l’idée.

    Posté par Rukawa | 13 juin 2012, 6:25
  7. Mais t’est sérieux de poster un article aussi pourrit ?! Personnellement j’adore death note et j’adore se livre, l’histoire est excellente, ont retrouve les personnages fidèles a l’œuvre original, l’histoire d’ailleur pour une adaptation de manga en roman est bien réussite je trouve, la chute est même excellente, toi en revanche mais ferme la si c’est pour dire de la merde comme ça sérieux, en plus tu emploi un language de gamin immature, Sachant que Tsugumi Obha et Takeshi Obata sont justement fier de cet « hommage » a la serie fait par nisioisin tu devrai arreter tes conneries et retourner en primaire pour apprendre à lire –‘

    Posté par Mystorage | 5 février 2014, 14:52

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter