// vous lisez...

Mangas

Ashita no Joe – Découvrons la légende…

DING !

Le gong vient de retentir, les entraineurs se retirent, les deux hommes s’avancent. Voilà 40 ans que ce match a eu lieu, mais sa diffusion n’a lieu qu’aujourd’hui, pour la première fois en France. C’est une page de légende que nous, spectateurs français, avons enfin le privilège de découvrir.

DING ! Fin du premier round, un boxeur semble avoir pris l’avantage.

DING ! Début du second round. Rien n’est joué, loin de là. C’est Joe Yabuki qui prend l’initiative en assenant un superbe crochet du droit à son adversaire ! Joe Yabuki, ce jeune boxeur, surnommé l’assassin, qui rappelons-le, venait d’effectuer un début de carrière aussi fulgurant que surprenant. Rien ne laissait penser qu’il en arriverait un jour à ce stade ! Nous ne connaissons son histoire que depuis son arrivée dans le quartier des Dôyas, mais ce que nous en savons n’est pas bien brillant : Bagarreur de rue, escroc, ce voyou a même arnaqué des enfants, et ses méfaits l’ont finalement envoyé en prison, où il n’était pas exactement un exemple de bonne conduite. Des heures sombres pour le jeune homme, et pour nous l’occasion de découvrir le difficile contexte des quartiers pauvres du Japon des années 1970…

DING ! Fin du second round… Le match s’est équilibré, et Yabuki semble un peu plus en difficulté… Logique.

DING ! Le troisième round commence, et c’est Tohru Riikishi qui prend l’initiative ! Rappelons le, Riikishi et Yabuki se sont connus en prison, où le premier a presque littéralement appris à vivre au second ! C’est cette rencontre, plus que celle avec son entraineur, l’ex-boxeur Danpei Tange, qui a véritablement donné envie à Yabuki de devenir un boxeur, et non plus de simplement se jeter dans des bagarres sauvages. Aucune image ne subsiste de cette époque, mais l’histoire de cette prison dans laquelle d’indécrottables bagnards sont devenus des amoureux de la boxe, se battant dans les règles de l’art, nous est parvenue jusqu’à aujourd’hui…

DING ! Fin du troisième round… La tension est à son comble… Les deux hommes montrent quelques premiers signes de fatigue…

DING ! Le quatrième round est lancé ! C’est pour nous le moment de placer une courte page de publicité : Saviez-vous que nous, français, sommes de véritables chanceux de pouvoir découvrir Ashita no Joe par le biais de l’édition que Glénat sort depuis maintenant un peu plus d’un an ? Le manga n’était auparavant simplement pas disponible sous nos latitudes, et ne l’est pas dans encore bien des pays… Oooooooooooh l’arbitre doit s’interposer entre les deux adversaires ! C’est la fin…

DING ! du quatrième round !

DING ! Début du cinquième round !… Et suite de notre page informative : il serait bien entendu faux de dire que les français n’ont pas eu la possibilité de découvrir l’histoire de Joe Yabuki avant l’édition de ce manga : La série Ashita no Joe 2 a été éditée sous nos lattitudes par Manga Distribution. Ashita no Joe… 2, oui, c’est à dire la seconde série, datant de 1980. La première série, comptant 79 épisodes et datant de 1970, n’a pas eu la même chance, et même en trouver des fansubs est difficile : seuls les 18 épisodes sont disponibles sous-titrés en anglais… en revanche donc, Ashita no Joe 2 est disponible dans son intégralité en français. Ces séries ont été réalisées par le célèbre Osamu Dezaki (Versailles no Bara, Onii-sama e…).

DING ! Le sang s’est de plus en plus mêlé à la sueur durant ce cinquième round, et Yabuki et Riikishi prennent tous deux le temps d’éclaircir leurs esprits avant de s’avancer de nouveau sur le ring…

DING ! Et c’est donc le début du sixième round… pour dissiper la tension, continuons de dériver un peu : saviez-vous qu’un film live action Ashita no Joe est sorti récemment au Japon… précisément le 11 février (et qu’il est prévu qu’il soit diffusé en France)? Un groupe de fansub s’amuse à laisser les publicités dans les épisodes qu’ils sous-titrent, et vous avez possiblement pu en apercevoir un extrait si vous regardez certaines de leurs séries. Sinon, direction Youtube, pour découvrir le trailer de ce film. En espérant que le résultat final soit au moins regardable…

DING ! Et alors que ce sixième round touche à sa fin, il est bien difficile de dire qui de Riikishi ou de Yabuki a l’avantage ! Le public commence à s’agiter… Tout se décidera peut-être lors de ce…

DING ! Septième round ! Dernières notes… même si vous ne connaissiez pas Ashita no Joe, vous n’avez pas pu échapper aux références extrêmement nombreuses à cette oeuvre dans la japanimation. Que ça soit par des parodies claires de scènes clefs de l’histoire (nombre de comédies reprennent à leur sauce le plan final du manga), de références plus ou moins discrètes (sur la fin de 20th Century Boys, un des personnages prétend s’appeler Joe Yabuki), ou simplement par des ressorts scénaristiques que la série a amené (« ce coup de poing en valait 4! oui, mais ce super coup de poing en valait 8! »)… de par l’influence qu’elle a eu sur nombre de créateurs, impossible d’échapper à Ashita no Joe.

DING ! Mais revenons au match ! Le public n’est plus tenable ! Les hurlements ont rempli la salle ! Nul ne comprend ce qu’il se passe entre Yabuki et Riikishi ! C’est un moment légendaire mesdames et messieurs que nous vivons enfin aujourd’hui !

DING ! Et c’est parti ! DERNIER ROUND ! OH MON DIEU ! C’EST FANTASTIQUE MESDAMES ET MESSIEURS ! L’UN DES DEUX HOMMES S’EST EFFONDRE ! YABUKI ? RIIKISHI ? C’est… C’est… L’image se brouille ! Que se passe-t-il  ? …

… Le passage au numérique ? Aujourd’hui ? Mais pour regarder ce match dans les conditions de l’époque, je regardais ce match sur une TV datant de 1970 moi !…

Bon, et bien il ne me reste plus qu’à vous dire de vous rendre en librairie pour découvrir le fantastique manga de Tetsuya Chiba et Asao Takamori. Un manga si incroyable que le reste de votre collection aura honte de ne pas avoir la moitié de sa qualité.

Allez acheter Ashita no Joe.

Discussion

14 commentaires pour “Ashita no Joe – Découvrons la légende…”

  1. ça fait trop longtemps que je tourne autour (comme sur un ring…)
    ton uppercut achève de me convaincre…

    Posté par Mackie | 18 février 2011, 18:09
  2. Je dirais même procurez-vous surtout l’anime « Ashita No Joe 2 » chez IDP.
    Il est encore plus fameux que le manga et ne nécessite pas de connaître la première série – les évènements passés sont si logiquement intégrés à l’anime que celui-ci ne paraît même pas être une suite. La réalisation est ultime, la direction artistique bluffante – n’est pas le duo mythique Dezaki/Sugino qui veut – on touche tout simplement à l’indispensable. Ca changera certains de la nullité de la production actuelle.

    Posté par Amrith | 18 février 2011, 20:01
  3. jhesite beaucoup de prendre l’anime avant d’avoir lu la totalité du manga. ce manga est en tout cas très poignant et je suis impatient de lire la suite.

    Posté par ludo | 18 février 2011, 22:03
  4. « Je dirais même procurez-vous surtout l’anime « Ashita No Joe 2″ chez IDP » >>
    Il y a un anime Ashita no Joe O_o ? Je n’étais même pas au courant. J’avais essayé Hajime no Hippo, plutôt convaincant alors que je ne suis même pas fan de shônen sportif. Donc un Ashita bno Joe… Ca demande une réflexion sérieuse.

    Posté par Natth | 18 février 2011, 23:35
  5. Je viens d’acheter Ashita No Joe Coffret 1, 2 et 3 en anime à moins de 25€ le tout, y compris les frais d’envoi. Bref, profitez-en pour ceux qui ne connaissent pas leur chance (via Priceminister, j’ai l’impression que ça marche moins bien via d’autres sites).

    Posté par Natth | 19 février 2011, 1:35
  6. > Je viens d’acheter Ashita No Joe Coffret 1, 2 et 3 en anime.

    Ce sera quoiqu’il en soit ton meilleur achat de l’année.
    Surtout ne te spoile pas la fin.

    Posté par Amrith | 19 février 2011, 1:43
  7. ayéé, je reviens de chez mon libraire avec le tome 1… et je lui ai commandé les suivants. c’est quand même la première fois que j’achète un manga sponsorisé par un équipementier sportif. au fait, ffenril, t’as essayé de gagner les gants de boxe offerts par le jeu glénat ? ;-)

    Posté par Mackie | 19 février 2011, 19:00
  8. J’ai également commandé Joe 2, j’hésite un peu à commencer au milieu du manga ceci dit, mais je l’aurai sous la main :)

    @Mackie huhu ça me dit un truc ce concours… mais donc non pas fait, à moins que ça soit les gants de l’acteur qui joue Joe dans le film, pas si intéressé ^^ (et oui, le sponsor et son gros autocollant sur le tome 1 c’est… drôle dirons nous) bonne lecture en tout cas :)

    Posté par FFenril | 19 février 2011, 21:46
  9. Je plussoie les propos de Zeta, quand jirais lire le manga ashita no joe ce ne sera pas comme ‘le bout manquant a lanime ashita no joe 2’ mais la prequelle de lanime que jaurais vu au prealable, ashita no joe 2

    Posté par NiKi | 20 février 2011, 12:06
  10. « seuls les 18 épisodes sont disponibles sous-titrés en anglais… en revanche donc, Ashita no Joe 2 est disponible dans son intégralité en français. »
    -> Faux, il y a une petite équipe française assez cachée qui traduit que des vieilles séries et qui en est à plus de la moitié. Je n’ai pas le nom sous la main (pas le bon pc), mais je peux confirmer leur existence.

    « Il est encore plus fameux que le manga et ne nécessite pas de connaître la première série – les évènements passés sont si logiquement intégrés à l’anime que celui-ci ne paraît même pas être une suite. »
    -> Désolé de dire le contraire mais je ne suis pas d’accord. On peut suivre la série comme tu l’as dit (j’en ai fait moi-même l’expérience), mais au début je n’ai pas bien compris au delà du spoil des flashback, déjà la relation riskishi Joe, ou des événements comme sa rencontre avec Wolf.

    « J’’ai également commandé Joe 2, j’hésite un peu à commencer au milieu du manga ceci dit, »
    -> Ca tombe très bien, la seconde saison commence juste après la fin du dernier tome sorti chez nous.

    Et donc pour rebondir sur ce que je viens de dire, je conseille d’abord de lire les tomes sortis en France puis ENSUITE regarder l’anime de chez IDP.

    Posté par Jevanni | 20 février 2011, 19:13
  11. D’ailleurs, l’inconvénient d’Ashita no Joe 2, c’est justement qu’il spoile méchamment le manga rien qu’en lisant son synopsis et je parle en connaissance de cause. :(
    De même que ludo et FFenril, je suis assez hésitant à commencer l’anime avant d’avoir fini le manga car il y aura beaucoup moins d’intérêt à lire les tomes qui sortiront ensuite, surtout si cette adaptation transcende l’oeuvre originale …
    Le problème c’est que le raisonnement est aussi valable dans l’autre sens, le visionnage de l’anime n’aura probablement plus le même impact en connaissant l’histoire à l’avance … Aaaaah, je ne sais pas.

    Posté par Vins | 22 février 2011, 16:16
  12. Vous m’avez convaincu, je vais essayer le premier tome du manga avant de commander tout ce qui est sorti en France si ça me plaît.
    J’espère pouvoir ensuite attaquer l’anime sorti en France, acheté pour un prix indécent à Japan Expo il y a presque deux ans et qui croupit sur une étagère depuis…

    Posté par Saga | 23 février 2011, 0:14
  13. ah ashita no joe manga souvent immité jamais égalé j’ai vue la saison 1 non sous titré dans son intégralité ,ensuite j’ai acheter la saison 2 que j’ai dévoré en 3jours je pense lol. Au final ce manga fait partie pour moi du top 10 des meilleurs mangas de tous les temps, mais bon c’est dommage que le public français commence à peine à le connaitre fin surtout la nouvelle génération j’ai découvert ce manga ya plusieurs années déjà et quand j’en parlé au autres trés peut voir personne le connaissé, y’en avait que pour hajimé qui je trouve et assez faible par rapport à ashita no joe qui posséde une naration plus réaliste et surtout dramatique en particulier le dernier épisode de la saison 2 et le combat mytique contre josé mendoza .Mais un conseil le mieux et de commencer par la saison 1 avant d’attaquer la 2 et si je doit choisir entre la version papier et anime je prefere l’anime car je trouve que les dessins sont plus soigné et magnifique pour son temps .

    Posté par joe tommorow | 25 février 2011, 0:56
  14. Vous m’avez convaincu, j’hésitais un peu a acheter la saison 1 mais après lecture de ce blog et de vos commentaire je fonce…

    Posté par gant de boxe | 28 février 2011, 16:20

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter