// vous lisez...

Animes

One Piece : Strong World

Strong World est le dixième et dernier (avant que la Toei ne tente prochainement l’expérience en 3D) film issu du shonen fleuve One Piece, dont le manga compte alors que j’écris ces lignes plus de 600 chapitres, et l’anime plus de 470 épisodes ! Ouaip, rien que ça. Je suis relativement peu familier avec l’adaptation animée de One Piece, lui préférant le manga : En tout et pour tout, je n’en ai vu que 2 films : L’excellent Omatsuri Danshaku to Himitsu no Shima (réalisé par Mamoru Hosoda, à qui on doit Toki wo Kakeru Shôjo et Summer Wars), que je vous invite tous à voir, et celui-ci. Pourquoi alors, vouloir regarder ce Strong World ? Parce qu’il en a fait du bruit ce film. Tout d’abord quand il a été annoncé que Eiichiro Oda, le créateur de One Piece, a participé à sa production. Il a supervisé le film, a dessiné des roughs et même un manga, One Piece vol.0, présentant le monde de One Piece tel qu’il était 20 ans auparavant, et plus particulièrement le combat entre le méchant du film, Shiki, et le légendaire pirate Roger. Le manga était offert à tous ceux qui allaient voir le film, et tous ces éléments réunis ont fait de Strong World un film qui a battu des records. En bref, c’était LE film One Piece à ne pas manquer !

Au final donc, énormément d’attentes, probablement même un peu trop. On s’attendait à ce que Strong World, avec tout ce hype, soit un film démesuré… Et si c’est certainement un bon film, il n’est, presque malheureusement, que ça : Une agréable aventure de One Piece en 2h. Avec tous les moyens déployés, avec des liens annoncés avec le manga tome 0 et des lieux explorés dans l’aventure principale, on est un peu déçu de n’avoir droit « qu’à » une histoire qui ne constitue clairement qu’un stand-alone de luxe suivant le schéma prédéfini de ce genre de film (le tout comprenant malheureusement l’histoire, plus qu’anecdotique). Pour autant, même si le film est très (trop ?) classique, il remplit à merveille sa mission de donner à Luffy et à ses amis une aventure de plus, exactement dans les codes instaurés par Eiichiro Oda au fur et à mesure des années. L’humour absurde que n’a jamais abandonné One Piece est plus que jamais présent, particulièrement au travers des méchants de l’histoire, et quand vient l’action on a droit à un festival de flashs et d’animation engageante. Techniquement, presque aucun problème, on sent que la Toei a mis les moyens pour ce film, et quand on a le droit à de l’action, on ne s’ennuie pas une seconde. Pourquoi « presque » ? Parce que dans ce Strong World, il y a peu de 3D, mais quand elle apparaît ce n’est pas l’extase (ceci est un euphémisme), et quelques plans sont médiocres moches horribles tant l’eau et les nuages ne ressemblent à rien. A part ça ceci dit c’est globalement du tout bon, et on sent clairement une volonté de faire plaisir aux fans en sortant toutes les attaques possibles et imaginables des personnages, personnages qui sortent d’ailleurs en plein milieu du film des tenues classes d’on ne sait où… fanservice, indeed.

Strong World n’est pas un film aussi marquant qu’a pu l’être l’opus One Piece de Mamoru Hosoda… Mais cela n’était pas son objectif. Son objectif était plutôt de faire plaisir aux fans de la saga, en leur offrant un film concentrant ce que One Piece fait de mieux : Faire rire, avant de tabasser les méchants et de repartir pour de nouvelles aventures. Pas inoubliable, mais à ne pas manquer pour ceux qui apprécient déjà les aventures de Luffy et de son équipage.

Discussion

11 commentaires pour “One Piece : Strong World”

  1. La grosse déception dans Strong World c’est justement qu’elle n’ose pas influer sur le manga, alors que le film avait la possibilité de partir sur quelque chose de dantesque, qui est abordé par un climax trop facile, et vraiment trop conventionnel pour un film de ce cette envergure. Le film n’est pas un film sans ambitions, mais un film dont les ambitions n’ont pas été suivies par les couilles des réalisateurs, qui n’osaient pas toucher a l’univers de la série.

    Posté par NiKi | 23 octobre 2010, 21:55
  2. Bah franchement moi j’ai adoré Strong World. Non pas que je sois un fan inconditionnel de One Piece, mais juste parce que ça me rappelait les premiers épisodes de la série qui étaient quand même vachement trippants ^^
    Parce qu’à côté de ça, les épisodes qu’on a en ce moment c’est juste combat sur combat… >_>

    Posté par Apichua | 24 octobre 2010, 9:35
  3. t’es à jour sur one piece toi ?
    ou tu fais parti de cette horde de anime fastfooder qui se jette sur tout ce qui peut se telecharger.
    car bon, c’est quand même se spoiler si on mate ce film avant l’arc d’impel down.

    Posté par Rukawa | 24 octobre 2010, 14:10
  4. NiKi > Demander à l’anime d’influer sur le manga, c’est comme espérer l’apparition d’un personnage de l’univers étendus de Star Wars dans les films. C’est deux univers séparés qui ne communiquent pas. Ça aurait pu lancer des trucs pour un arc de l’anime, ouais par contre.

    Sinon j’ai bien aimé, mais tout le hype autour me promettait un truc plus épique, plus délirant. Mais pour un film tiré d’une série existante c’est vraiment bon.

    Posté par Tetho | 24 octobre 2010, 15:34
  5. @Rukawa je ne suis pas à jour sur One Piece, j’ai même un peu de retard sur les derniers tomes sortis en France (juste fini Thriller Bark et commencé la suite), ce qui n’empeche pas que le film peut être vu sans problème avant l’arc Impel Down, je ne suis même pas sûr que le nom soit mentionné explicitement dans le film… (au début ptet ?)

    … et lis les articles au lieu de juste suivre le flux de commentaire, je mentionne au tout début que je suis peu familier avec l’anime de One Piece… ^^

    Posté par FFenril | 24 octobre 2010, 16:24
  6. bah je parlais de être à jour sur le manga, je pensais que c’était evident.
    pour tout ce qui est shounen, l’anime OSEF un peu vu que c’est souvent pareil mais avec des filler de merde en bonus.

    Posté par Rukawa | 24 octobre 2010, 20:17
  7. Même avis que tout le monde ici, sympa, mais fatalement avec Oda aux grandes lignes du scénar et un méchant qui s’inscrivait historiquement dans l’univers, je m’attendais à plus épique. Trop d’attentes pour finalement nous ressortir le même scénar que tous les films de One piece (ainsi que de Naruto et toutes les autres séries de baston).
    Mais bon c’est bien mieux exécuté que dans les autres films de la franchise, ce qui hisse sans trop de problème Strong World comme le meilleur des films dérivés de OP (perso je n’ai pas trop aimé le travail de Hosoda sur le film 6, qui bien que artistiquement respectable, a produit quelque chose de vraiment trop éloigné de l’esprit One Piece).

    Posté par Kirox | 24 octobre 2010, 20:22
  8. Oui enfin voir Summer Bokuwars no machin dans le monde de One Piece, ca me tente moyen perso.

    Peut être trouvera t’il une nouvelle idée pour les dix prochaines années.

    Posté par Aer | 28 octobre 2010, 20:16
  9. C’est beau les généralisations.

    Posté par FFenril | 28 octobre 2010, 22:13
  10. Surtout quand il s’agit de phrases assénées par tout un chacun comme vérité absolue. S’pas moi qui me tripotte de longue sur Hosada ~~.

    Posté par Aer | 29 octobre 2010, 13:50
  11. Nope, mais c’est toi qui oublie Tokikake ou à peu près tout ce qu’a pu faire d’autre le monsieur, si tu veux taper sur le film en prétendant qu’Hosoda raconte toujours la même chose libre à toi après l’avoir vu, j’attends même le paralèle que tu pourrais faire avec impatience ~

    Posté par FFenril | 29 octobre 2010, 14:48

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter