// vous lisez...

Animes

Super Robot Taisen OG : Présentation et divagations, en préparation du nouvel anime…

Si vous lisez ce site, vous connaissez probablement la franchise Super Robot Taisen.

Créée il y a maintenant 20 ans, la franchise est… Le paradis des méchaphiles. Depuis 20 ans, elle concrétise leurs rêves les plus fous, permettant de faire collaborer ou s’affronter les robots de différentes séries lors de cross-overs plus ou moins bien justifiés par le scénario du jeu. Et des séries qui s’affrontent, il y en a eu ! Citons pêle-mêle les différents Gundam (toutes les adaptations animées, moins 00 et Unicorn qui n’ont pas encore eu cet honneur, plus quelques mangas et histoires spéciales), Evangelion, Mazinger / Great Mazinger / Grendizer / Getter Robo, les différents séries Macross (Sauf Macross II et Zero), et à peu près toutes les séries de robots auxquelles vous pouvez penser y ont été un jour intégrées… Ou le seront un jour (les fans espèrent beaucoup de l’opus PS3 annoncé depuis un certain temps mais pour lequel aucune information n’est encore disponible… Gurren-Lagann ?)

La saga Super Robot Taisen se décompose en plusieurs sous-séries : On trouve de nombreux jeux se jouant en « stand-alone » (SRT A/D/R/W/J/K/Impact/MX… Rentrent dans cette catégorie), mais aussi des jeux avec des histoires plus développées et qui se suivent au fur et à mesure des jeux : La série originale (SRT 2-3-EX-F-F Final), les Super Robot Taisen Alpha (α, α Gaiden, α2, α3) et plus récemment la saga Original Generation sont les deux séries principales qui ont été créées. Pour mener les histoires dans ces séries, les protagonistes de nos séries préférées, bien sûr, mais aussi des personnages originaux et mechs originaux créés par Banpresto pour les jeux, et qui sont souvent les points centraux des histoires des jeux, auxquelles sont fusionnées les histoires des différentes séries présentes dans le jeu.

Super Robot Taisen Original Generation est ainsi une série de cross-overs… Des personnages originaux créés par Banpresto au fur et à mesure des années dans les différents Super Robot Taisen, vous suivez ? Et la recette marche de la même manière : On prend les personnages, leurs mechs et leurs histoires, on mélange bien le tout (en envoyant probablement un ou deux scénaristes en dépression au passage), et on obtient un mélange détonnant. L’intérêt ? Regrouper les charismatiques personnages et histoires intéressantes créés au fur des années par Banpresto et disposant donc d’une fanbase déjà conséquente et obtenir une franchise plus facilement banquable (pas de droits à payer pour les séries intégrées…) et pas moins intéressante.

Car ce sont vraiment des héros hauts en couleur qui ont été créés au cours des années par Banpresto. Citons pêle-mêle le fantastique couple de SRT Impact, Kyosuke et Excellen, le samourai des mechs modernes introduit dans SRT Alpha Gaiden, Sanger Zonvolt, le gourmet as du pilotage introduit dans SRT Alpha 2, Elzam Von Branstein, l’équipe de pilotes aux pouvoirs psychiques pilotant des mechs capables de se combiner pour former un super robot, la SRX Team (SRT Alpha), l’homme élu pilote d’un mech aux pouvoirs étranges et aux chats qui parlent, Masaki Andoh (série originale), la tsundere pilote d’un robot à tête de femme, Lune Zoldark…

Le premier Super Robot Taisen Original Generation est ainsi sorti en 2002 sur GBA. C’est un bon jeu de stratégie utilisant les mécanismes bien rodés de la saga, à l’histoire intéressante, et surtout, tout comme sa suite, Original Generation 2… Traduit en anglais ! Atlus a en effet sorti les jeux aux Etats-Unis, en faisant les premiers Super Robot Taisen traduits depuis l’existence de la saga (la traduction des autres épisodes étant rendue quasiment impossible à cause des problèmes de droits des différentes séries dans les territoires autres que le Japon). Si OG1 souffre d’une animation relativement limitée, OG2 est déjà beaucoup plus joli à voir et allait aux limites de ce que la GBA était capable de faire. N’hésitez pas à tenter les jeux, ils sont très bons et méritent vraiment le détour, surtout si la série vous attire mais que le japonais des autres épisodes vous rebute.

Après le succès d’OG2 sur GBA, la saga Super Robot Taisen OG fit ses grands débuts dans l’animation : 3 OVAs furent produites sous le nom de Super Robot Taisen Original Generation : The Animation. Les OVAs donnaient une suite, (aujourd’hui retconnée) à l’histoire d’OG2, et bénéficiaient d’une bonne qualité d’animation, de génériques de JAM Project, tout en donnant clairement dans le fanservice : short & sweet, pour résumer. A découvrir après avoir fini OG2 sur GBA.

Suite au succès des épisodes GBA, Banpresto passa à la vitesse supérieure : Super Robot Taisen Original Generations, sorti sur PS2, fut le premier opus console de salon et était un remake amélioré (l’histoire était quelque peu révisée, de nouveaux systèmes de jeu firent leur apparition) des épisodes GBA, bénéficiant de tout le savoir faire accumulé par Banpresto au fur et à mesure des épisodes sur console, notamment la saga Alpha : les animations y sont belles, dynamiques et détaillées, le jeu a tout l’eye-candy nécessaire pour faire fondre le fan… Mais malheureusement le jeu ne fut pas traduit, ni sa suite, Super Robot Taisen Original Generation Gaiden, sorti un peu plus tard sur la même console.

Parallèlement, servant de campagne de publicité géante pour Original Generations, une série animée, Super Robot Taisen OG Divine Wars fut produite ! En 26 épisodes, la série est un retelling de l’histoire de OG1, bénéficiant de fantastiques génériques de JAM Project, et… Le bien que j’ai à dire de cette série s’arrête malheureusement là. Certes, quelques scènes ici et là étaient bonnes et faisaient plaisir au fan, mais entre une réécriture du scénario douteuse, un character design très moyens et une action molle vraiment très, très mal servie par des mechs en CG, Divine Wars fut une grande déception.

Et puis les années ont passé, de nouveaux Super Robot Taisen sont sortis (les épisodes Z sur PS2, K, Masô Kishin et bientôt L sur DS, et les spin-off OG Saga Mugen no Frontier, dont le premier des deux épisodes fut traduit sur DS), mais plus de nouvelles de la saga Original Generation. A peine a-t-on eu quelques rumeurs de sortie d’un OG3 sur PS2, rumeurs qui, plus le temps passent, s’avèrent infondées. Et puis cet été, surprise, un projet est annoncé pour les 20 ans de Super Robot Taisen… Et la série Super Robot Taisen OG The Inspector est annoncé !

The Inspector ? C’est le nom que prennent les événements d’OG2, que va couvrir cette nouvelle série. Elle débutera à l’automne et, à priori, a tout pour réussir : Masami Obari (Gravion) à la réalisation, a indiqué avoir voulu recruter le plus d’animateurs 2D aimant les robots possible. Et effectivement, les premières images et le très bon premier trailer (ressemblant d’ailleurs plus à un extrait d’épisode) montrent que tout a été repris à zéro pour ce nouveau SRT : Nouveau character design pour les héros (par le responsable du chara design de Macross Frontier), nouveau mecha design, pour des robots cette fois bien animés en 2D (et avec quelle animation ! On ne peut qu’espérer que la qualité du trailer est représentative de ce que sera la série !)… Et comme toujours, les génériques par JAM Project, qui comme le dit si bien mon confrère d’Anime-Janai, se dépasse toujours pour la grand messe méchaphile de Banpresto.

Difficile d’en dire plus pour l’instant, mais SRT The Inspector promet fortement pour cet automne ! Le projet semble entre de bonnes mains : Parmi les autres noms présents dans le staff, on peut citer à la supervision Tatsunosuke Yatsufusa, le mangaka de SRT Record of ATX, qui reprend l’histoire d’OG1 d’un autre point de vue que dans l’anime, et en en faisant un festival pour les fans.

En bref tout est parti pour que cette série soit une réussite… Et vous comprenez donc pourquoi je vous ai pondu ce pavé : Pour profiter pleinement de cette nouvelle série, il vous faudra au moins connaître l’intrigue de OG1. Et pour connaître cette intrigue, je ne puis que vous déconseiller de regarder la série Divine Wars, mis à part quelques morceaux choisis (les openings, et quelques bouts d’épisodes…). Conclusion ? Etant donné que The Inspector débute le 1er octobre, vous avez à compter d’aujourd’hui un mois pour jouer au premier opus GBA ! Ready ? Go !

SUPER ROBOT WAAAAAAAAAAAAAAR !

Discussion

5 commentaires pour “Super Robot Taisen OG : Présentation et divagations, en préparation du nouvel anime…”

  1. Ex(c)el(l)en *fap fap*
    (fufufu)

    Posté par nyo | 2 septembre 2010, 22:02
  2. >le jeu a tout l’eye-candy nécessaire pour faire fondre le fan…
    Il manque Ingram avec son sourire de maniaque qui sert le point en cut-in pour l’Axion Buster.
    Et ça m’a vraiment manqué :/

    Sinon je refais le OG1 sur GBA là, avec 2 loops de crédits et de PP c’est une promenade de santé, je peux payer SP regen à mes pilotes dès leur arrivé dans le groupe :D

    Posté par Tetho | 2 septembre 2010, 22:05
  3. On a déjà le meilleur générique de l’année avec SRT OG the inspector si jam nous refait une boucherie comme break out.

    Posté par Food-chain | 2 septembre 2010, 22:26
  4. Et donc la franchise va mourir ?

    ->[]

    Posté par Aer | 3 septembre 2010, 13:54
  5. Au moins le staff derrière cette nouvelle série animée de SRT promet quelque chose de meilleur que SRT OG Divine Wars.
    Sinon je vais faire comme Tetho et me refaire le OG1 sur GBA en attendant.

    Et je prie pour que le prochain SRT sur console HD soit annoncé au TGS. J’attends toujours le deuxième épisode de Super Robot Taisen Z, moi. :(

    Posté par Exelen | 3 septembre 2010, 18:19

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter