// vous lisez...

Divers

10 ans de JAM Project

En ce beau mois de juillet 2010, un groupe emblématique des anisons (anime songs) fête ses 10 ans : JAM Project ! Pour fêter ça, voici une présentation, du fanboying, et autres propos bien peu objectifs !

JAM Project, ou Japan Animationsong Makers Project donc, est un groupe d’anisons « à l’ancienne » (dans le sens où ils créent des chansons *pour* les animes), qui fut créé en juillet 2000 (selon le wiki japonais, le 17, selon l’anglais, le 19, et dans tous les cas le premier single est sorti le 26) et dans lequel sont passés 9 grands noms de la musique japonaise, plus que connus et reconnus dans leur domaine. Et c’est bel et bien un « supergroupe » qui est créé depuis le départ :

Autrement dit, si vous avez tout suivi, le groupe à la base composé de Mizuki, Kageyama, Endoh, Matsumoto et Sakamoto est aujourd’hui constitué de Kageyama et Endoh, Kitadani, Fukuyama, Okui et Cruz. Et tant d’artistes réunis dans un seul groupe, ça ne peut que donner quelque chose de fantastique hein ?

Eh bien oui, trois fois oui ! Depuis sa création, le groupe enchaîne les chansons marquantes et, fidèle à son propre nom, les thèmes d’animes ! Depuis sa création le groupe a en effet chanté (entre autres) des chansons pour Scrapped Princess, The SoulTaker, Yu-Gi-Oh! GX, Shin Mazinger Shôgeki! Z-hen, Shin Getter Robo, Mazinkaiser, Gravion, la série américaine Transformers (pour sa diffusion japonaise), et les adaptations des  jeux Super Robot Taisen. Ces jeux d’ailleurs, ils en ont fait leur pain quotidien, signant pas moins de 7 thèmes, pour SRT α Gaiden, α2, α3, MX, Impact, Original Generations (Gaiden) et Z, pour des chansons qui comptent parmi les plus marquantes du groupe, dont Hagane no Messiah, SKILL, GONG et ROCKS. Les détracteurs du groupe auront tôt fait de rappeler que les chansons de JAM Project se ressemblent beaucoup – des paroles qui n’ont pas toujours beaucoup de sens, et une tendance à user et abuser des choeurs, particulièrement sur une syllabe : le « OOOOOOOOOOOOH », comme par exemple sur le second opening de Shin Mazinger Shôgeki Z-Hen, Shugoshin The Guardian. Oui, mais parole de fan, c’est ça qu’on aime ! Les thèmes de la plupart des chansons de JAM Project d’ailleurs ne sont effectivement pas très variés – ça parle souvent d’être très viril, de se battre avec toute son âme, et de préserver la paix (« STOP THE WAR » est répété au coeur de Hagane no Messiah)… Sauf que sur ce point, le message de JAM Project est : « Faites l’amour pas la guerre, mais si l’ennemi attaque le premier, le Rocket Punch, les funnels et autres Goldion Hammer qu’il va se prendre dans la gueule sont de bonne guerre » Les chansons du groupe sont d’ailleurs bien souvent associées aux séries de robot, et le pourquoi de cette association n’est vraiment pas un mystère. Quoi encore ? JAM Project, c’est tout de même un groupe qui peut rendre n’importe quoi fantastique avec des paroles qui le sont encore plus (comme le dit mieux que moi mon collègue Tetho, sachant qu’à l’époque il ne pouvait pas parler de ces phrases profondes que sont « GOD’S ON THE GROUND » ou « RESCUE FIRE »), qui a interprété sa propre version de Motteke! Sailor Fuku ou encore de Omoide wa Okkusenman! à l’Animelo 2008. L’Animelo d’ailleurs, le plus grand concert d’anisons du Japon qui a lieu chaque été depuis 2005, JAM Project fait partie des artistes qui en ont fait toutes les éditions (chantant d’ailleurs SKILL à chaque occasion), et Masami Okui est en fait la productrice de l’événement. Et puis JAM Project, c’est aussi, en 2008 une première tournée internationale qui a fait escale en France pour un concert (annoncé à la dernière minute) à la Chibi Japan Expo, souvenir fantastique pour les fans sur un événement qui n’a pourtant attiré que relativement peu de monde (et dans une salle bien loin des standards habituelles du groupe), le plus triste ayant probablement été de voir une partie du public s’en aller après que Kageyama ait chanté Chala-Head-Chala. Néanmoins, sur un concert limité à 15 chansons (dont 5 chansons « individuelles » des membres), le groupe a chanté quelques unes de ses meilleures chansons, et encore aujourd’hui c’est un grand souvenir, et on espère de tout coeur que le groupe repassera sous nos latitudes lors d’une prochaine tournée. En tout cas, pour fêter ses dix ans, le groupe est reparti, justement, en tournée, en sortant également son album anniversaire, MAXIMIZER.

Pour conclure, quoi de mieux que de citer ce que nous dit le site officiel de JAM Project sur eux ? « Tout comme les héros des animes, leur but est de créer de nouveaux rêves au travers de leurs chansons. » ! Continuez comme ça les gars, ça marche bien.

Discussion

9 commentaires pour “10 ans de JAM Project”

  1. OhohoHOHOhHOHohohoHohohoOHHHHOOooooooooooohOHOHOooooooo

    Posté par nyo | 26 juillet 2010, 15:32
  2. ORE NO UTA WO KIKE !!!!

    Posté par The Drig Overmind | 26 juillet 2010, 17:22
  3. Tiens, la dernière image me rappelle un truc que j’ai dans ma chambre depuis un concert épique.

    Posté par Gemini | 26 juillet 2010, 18:01
  4. WE KEEP FIGHTING FOREVER!

    Posté par Tetho | 26 juillet 2010, 18:47
  5. BANG BANG BANG BANG !!

    Posté par Kabu | 26 juillet 2010, 22:20
  6. I can fly ! You can fly ?! We can fly ! Motto Motto !

    Posté par Fenriyl | 27 juillet 2010, 0:15
  7. V.I.C.T.O.R.Y
    THREE, TWO, ONE,ZERO, NEVER GIVE UP, OH YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!

    Posté par Food-chain | 28 juillet 2010, 13:07
  8. KAWARE ! KAMI NI NAREEEEE !

    Posté par Ygg | 31 juillet 2010, 14:13
  9. Bande de fangirlz !

    Posté par Tinky | 31 juillet 2010, 18:18

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter