// vous lisez...

Divers

Kyoto, Haru (de RubiconHearts)

Fin 2009, Takashi Takeuchi et Jin Kobayashi ont annoncé leur association pour créer un dôjinshi pour le 77e Comiket, dans le cadre du cercle (créé pour l’occasion) RubiconHearts. Le dôjinshi en question s’apelle Kyoto, Haru (Kyôto, Printemps) et est un mastodonte de 36 pages… Au format A3. Autrement dit, ce bouquin est gi-gan-tesque.

Un peu d’informations ceci dit avant de dire plus de bien de ce dôjinshi. :

  • Takashi Takeuchi est un artiste qui s’est fait connaître via ses collaborations avec Kinoko Nasu chez Type-Moon. Il a illustré les visual novels Tsukihime et Fate/stay night (c’est à lui que l’on doit le fait que Saber soit une fille, étant donné qu’il voulait dessiner une donzelle en armure, foutant au passage en l’air la moitié de la cohérence de l’histoire…) ou encore les romans Kara no Kyôkai, et est aussi à l’origine du character design original de la (décevante) série CANAAN.
  • Jin Kobayashi s’est lui fait connaître avec son manga School Rumble, manga qui fut adapté par trois fois en anime (deux séries TV de qualité inégale et 2 OAD concluant très rapidement le tout), puis avec Natsu no Arashi!, manga adapté en deux séries par le studio Shaft.

Autrement dit, ce ne sont pas deux inconnus qui se sont associés ici, loin de là. Ces deux « grands » artistes sont accompagnés d’une pléthore d’illustrateurs moins connus (voyez le bas de cette page détaillant le contenu du dôjinshi pour en avoir la liste). Alors pourquoi tant d’artistes pour un livre d’illustrations de « seulement » 36 pages ? La réponse est simple : Parce que chacune de ces illustrations est belle, précise, détaillée.

Mais ne nous perdons pas dans trop de compliments et détaillons : RubiconHearts rassemble des artistes qui veulent montrer la beauté d’illustrations bien imprimées, telle qu’on ne peut pas encore la retranscrire sur des écrans LCD d’ordinateur (d’où le format A3). Et le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est réussi. Kyoto, Haru nous emmène à la découverte de différents endroits de la ville de Kyôto au printemps, accompagnés par des jeunes demoiselles dessinées par Takashi Takeuchi ou Jin Kobayashi.

Si j’attendais bien plus du premier que du second, n’étant en plus vraiment pas fan son illustration de couverture, je dois avouer avoir été très agréablement surpris par quelques demoiselles fort jolies de Kobayashi qui dessine une bonne petite dizaine de filles différentes au travers du livre. Takashi Takeuchi, lui, dessine surtout le même personnage (qui rappelle –encore– un peu trop Arcueid Brunestud, l’héroïne de Tsukihime, à qui ressemble déjà beaucoup Canaan), mais on ne s’en plaindra pas : A part dans une illustration où le personnage présenté a d’étranges proportions, ses illustrations sont purement dans son style : Simples, mais efficaces et jolies.

Les personnages, c’est ce qui saute aux yeux au premier coup d’oeil. Mais dès qu’on regarde un peu mieux, on découvre ce qui fait que ce Kyoto, Haru est un dôjinshi si beau : Les décors. Certes un peu redondants (le Japon, au printemps, c’est des pétales de cerisier partout, on s’en rappellera), ils sont simplement incroyablement détaillés, sublimes. Et c’est là que le format si particulier de Kyoto, Haru entre en œuvre : On a rarement pu aussi bien admirer le détail, la beauté, l’envergure des décors qui nous sont présentés. Les éloges s’accumulent, mais réellement : C’est beau.

Si vous avez l’occasion de mettre la main sur ce dôjinshi de RubiconHearts (un petit magasin a été ouvert spécialement au Japon), surtout n’hésitez pas un seul instant, il vaut le détour. Pour ma part, j’attends avec impatience leur prochaine sortie : Neko to Shôjo, au Comitia 92 qui a lieu ces prochains jours, cette fois-ci sans Takeuchi et Kobayashi… Mais au vu des images de preview, pas moins joli.

La plupart des informations de cet article proviennent du (superbe) site nattoli.net (voir l’article sur Kyoto, Haru) ainsi que du site de RubiconHearts.

Discussion

6 commentaires pour “Kyoto, Haru (de RubiconHearts)”

  1. :(

    Posté par kyouray | 4 mai 2010, 17:59
  2. FFenril, il faut vraiment que tu nous en face plus souvent des articles comme ça. Surtout vu comme ils donnent envie (mon pauvre portefeuille…).

    Posté par QCTX | 4 mai 2010, 18:08
  3. L’imageboard de Gurren-Lagann, c’est juste pour frimer? :<

    Posté par NiKi | 4 mai 2010, 19:17
  4. nan, c’est pour faire croire qu’il achète pas que des trucs pedololimoe.

    Posté par Rukawa | 4 mai 2010, 19:36
  5. C’est surtout pour la comparaison manga – bouquin A4 – bouquin A3 ^^

    Posté par FFenril | 5 mai 2010, 1:29
  6. Arf, en voyant ça je suis jaloux <__<"

    Putain mais c'est tellement beau…

    Posté par Tinky Winky | 9 mai 2010, 12:08

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter