// vous lisez...

Animes

To Aru Majutsu no Index

Fin 2008, JC Staff a commencé l’adaptation des light novels To Aru Majutsu no Index.

Déjà, dans cette phrase d’introduction, on se rend compte du problème. Le voyez-vous ? Eh oui, une nouvelle fois, on a le droit à l’association du duo « gagnant » JC Staff et adaptation de light novels d’action qui a déjà salopé donné naissance ces dernières années à 2 séries Shakugan no Shana et 3 séries Zero no Tsukaima qui n’ont… Certainement pas brillé par leur qualités. Là où Shana était.. Allez, sympatoche, Shana II était une catastrophe intersidérale, et Zero no Tsukaima est une série qui est passée de médiocre (la première série) à mauvaise (Futatsuki no Kishi) puis… Je n’ai pas tenu assez loin pour juger correctement, mais probablement pitoyable (Princess no Rondo).

Un problème commun à toutes ces séries ? JC Staff qui anime les scènes d’action de la manière la moins dynamique du monde, et a l’art de créer les épisodes fillers les plus ennuyeux qui soient.

Nan, sérieusement. Même voir Goku passer son permis de conduire dans DBZ est plus palpitant que les épisodes de remplissage made in JC Staff. Shana II est d’ailleurs l’apothéose du genre, étant donné que la série entière peut être comptée comme un gigantesque filler. Oui, c’est aussi la faute du roman original, mais quelle horreur quoi…

Et pour les scènes d’action ? JC Staff a toujours, toujours l’air de mettre absolument tout son fric dans ses génériques, au point qu’on a l’impression qu’il ne reste plus qu’un animateur seul pour s’occuper de l’action de tout le reste de la série. Nan, sérieusement. A part une ou deux exceptions (un épisode de Shana II sur 24, l’épisode final de Zero no Tsukaima Futatsuki no Kishi…), c’est un drame pour des séries qui sont censées être en partie des séries d’action que l’on s’emmerde à ce point quand les personnages s’y battent, alors que les génériques eux, sont des plus réussis et donnent envie de voir des séries dans lesquelles, peut-on croire, tout va péter ! (ex : JOINT, Shana II).

Alors l’annonce d’un nouveau light novel adapté par JC Staff n’était pas exactement l’annonce la plus excitante qui soit. Et c’est ainsi que, après avoir quand même donné sa chance à cette nouvelle série, je l’abandonnai après 7 épisodes, soit le premier arc.

Non, sérieusement. Index est quand même un sacré nanar.

Et c’est pour ça qu’il est fun.

Et c’est ce qui m’a permis de beaucoup plus m’amuser lorsque je l’ai reprise et terminée.

Ce qui est très drôle, c’est qu’on peut lire un peu partout au sujet des To Aru Majutsu/Kagaku (Index, et son spin-off Railgun) qu’ils ont un univers génial mais sous-exploité. Ah oui ? Sérieusement, à la seconde où l’auteur commencera à exploiter à plus son univers, le nombre d’incohérences, déjà fantastiquement grand en 24 épisodes (et 6 romans sur 20 actuellement sortis) va augmenter de manière exponentielle.

Quand même. Dans Index, en 24 épisodes, on a quand même des sommets de ridicule qui sont atteints très rapidement… Et c’est pour ça que la série devient fun à voir. Citons les pèle mêle : « Je suis ton pote depuis toujours et tu as jamais repéré que j’étais un magicien ! », « J’ai perdu la mémoire mais j’agis exactement comme avant et personne ne capte le moindre changement ! », « J’ai lancé un sort qui va détruire le monde sans le savoir parce que je voulais ramener des souvenirs de mes voyages ! », « il y a 8 épisodes j’étais méchant mais ma personnalité a fait un 180° parce que j’ai le droit à du temps à l’écran ! », et bien sûr, mon préféré, « j’ai VINGT MILLE clones qui se baladent dans la ville et personne capte rien ! » (soit un ratio de un clone par 115 personnes vivant dans la ville, sachant que chacun des clones a un tic de langage et un équipement à la con qui le rend facilement repérable, et qu’ils se font descendre de manière relativement gore les uns après les autres, sans que personne ne le remarque). Oh, et j’ai zappé la nonne qui a 103 000 bouquins stockés dans la tête.

Le problème, c’est que ce concentré de n’importe quoi qui pourrait être génial se prend beaucoup, beaucoup trop au sérieux, et souffre d’une narration et d’un rythme vraiment médiocres. Explications :

Avec la montagne d’événements qui s’enchainent on s’ennuie dans Index moins que dans Shana II par exemple (je me répète oui, mais cette série est le chef d’oeuvre de JC Staff en matière d’ennui); mais on s’ennuie tout de même. Le gros problème de Index, en effet, c’est son blabla. On parle, on parle, on emploie des termes techniques et autres explications barbares, et au final la seule chose qu’on a fait c’est brasser du vent pendant des heures en donnant l’impression d’avoir un univers construit. Dans le monde d’Index (qui, je le rappelle, peut être détruit à tout moment parce qu’un type a mal disposé ses souvenirs de voyage dans sa maison), on trouve ainsi des organisations qui s’opposent, des églises, des magiciens, des vampires, des possesseurs de pouvoirs supra-normaux (scientifiques et pas magiques, attention), et plein de termes techniques inutiles (Angel Fall ! Imagine Breaker ! Deep Blood ! Necessarius ! AIM [non, pas la messagerie] !), ainsi que des personnages qui a-do-rent expliquer quels sont leurs pouvoirs sur de beaux plans fixes pendant un temps infini.

Avec ce technoblabla et certains épisodes au rythme abominable (L’épisode 12 est composé d’une discussion pendant laquelle le héros se fait tabasser non-stop, il ne s’y passe rien d’autre !), il est difficile d’accrocher « plus que ça » à Index, même si plus la série avance et plus on comprend qu’en la prenant au second degré, on peut s’amuser comme un petit fou.

Ca, ou alors préparez vous à vous taper la tête contre les murs… Surtout que bien entendu, la série n’a pas de fin à proprement parler puisque après un dernier arc rempli de clichés trop bons trop cons, elle donne droit à une fin sur un cliffangher (… On va appeler ça comme ça) et que ce n’est pas la suite mais le spin-off Railgun qui a été annoncé ensuite. Mais pas d’inquiétude, Index reviendra ! Quand à Railgun… Revenez la semaine prochaine ! (Sinon, dans le Néant Vert)

Ah oui, tout de même, il est bon de noter que sur le plan technique, et contrairement à ce que pouvait laisser penser l’introduction de l’article, JC Staff s’en sort à peu près correctement en ce qui concerne les scènes d’action dans Index (et fait encore mieux dans Railgun), même si les scènes en question sont souvent bien courtes. La série est en plus servie par 2 openings bien animés et engageants de Mami Kawada (Qui signait aussi les génériques de Shana, lalala)… Ce qui n’est tout de même pas du luxe de temps en temps tant il est dur de se décider à voir la suite.

Oh, et puis pour finir, il est important de signaler que To Aru Majutsu no Index est probablement la série la mieux nommée depuis que des français ont décidé d’appeler Captain Tsubasa « Olive et Tom » en regardant les 3 premiers épisodes, étant donné que sur cette série, Index, le personnage titre, est en effet utile à l’histoire dans… Le premier arc, pour ne plus être qu’un personnage secondaire dans le second et ne même plus être importante dans le reste de l’histoire pour ce qu’il reste de la série… Ca valait le coup d’être souligné, mais si.

Moralité, To Aru Majutsu no Index est le genre de série à regarder distraitement si vous voulez vraiment savoir ce qui est populaire chez l’otaku moyen en ce moment, ou si vous avez du temps à perdre dans les transports en commun… Sinon passez votre chemin, il y a des studios qui savent animer correctement de vraies séries d’actions… Et d’autres qui savent raconter des histoires intéressantes. Pour tout le reste, et pour ceux qui aiment les nanars, Index est là pour vous !

Discussion

20 commentaires pour “To Aru Majutsu no Index”

  1. Un « concentré de n’importe quoi qui pourrait être génial se prend beaucoup, beaucoup trop au sérieux, et souffre d’une narration et d’un rythme vraiment médiocres » résume assez bien la série en effet. Sans compter les personnages absolument abominables de niaiserie et de superficialité (ce qui sera précisément le gros point fort de Railgun et qui rendra la série meilleure qu’Index d’ailleurs).

    Par contre, je suis le seul à préférer Shana 2 à Shana 1 (des combats rondement menés, des thèmes mieux traités, un Yuuji un poil moins niais que dans le premier, une excellente fin etc…) ?

    Posté par Jacut | 8 avril 2010, 11:41
  2. Oh putain, j’avais zappé le feng shui destructeur de monde. Et pourtant dieu sait que j’ai subi cet arc avec puissance mais non, j’avais oublié le feng shui destructeur. Et tu as oublié le « JE MEURS MAIS NON EN FAIT », qui passe au rythme de mitrailleuse dans la fin de la série, chaque épisode ayant son type qui MEURT MAIS NON EN FAIT.

    Le pire c’est que ouais, je peux pas m’empêcher de trouver l’univers justement intéressant.

    (au moins Railgun a de bonnes scènes d’actions, youpitralala !)

    Posté par Amo | 8 avril 2010, 13:01
  3. Princess no Rondo est pas pitoyable, y’a Tiffania qui vient sauver la série :<
    Un peu :<

    Posté par Yggdrasill | 8 avril 2010, 14:52
  4. T’es grillé Ygg.

    Posté par Aer | 8 avril 2010, 17:26
  5. Ah, comme je compte bientôt regarder TAKNR, cet article tombe à point nommé !

    FFenril, sache-le : j’ai bien ri à le lire ! Pas pour me moquer, mais pour ta façon « un poil » trollesque de présenter une série en te focalisant quasi uniquement sur ses points faibles (qui n’en restent pas moins vrais, faut avouer) ! Je t’en remercie donc !

    L’évolution de l’importance d’Index est parfaitement résumée (un comble pour une série qui porte son nom !), mais tu vas un peu vite avec les Sisters : personne ne dit que les gens de la « Cité scolaire » ne les voient pas. Et puis, les effectifs ont été réduits de moitié depuis leurs débuts, je te rappelle ! Quant à Accelerator, c’est clair que passer en quelques épisodes de tueur en série d’adolescentes autistes à… nounou pour gamine bègue, ÇA, c’est de la reconversion professionnelle ! XDDD

    Posté par Trit’ | 9 avril 2010, 0:00
  6. J’ai bloqué aussi sur la reconversion d’Accelerator… le mec il arrachait des membres (dans le manga Railgun je crois) aux Sisters quoi!
    Les termes anglais ne me gênent pas… sauf dans les génériques : « Looking!
    The blitz loop this planet to search way.
    Only my RAILGUN can shoot it » …wat ?
    Sinon la première partie d’Index ça se laisse voir je trouve et Railgun sans les fillers c’est plutôt bon.

    Posté par X4713R | 9 avril 2010, 11:21
  7. Bon, de base cette article me donne envie de te tuer juste car tu a pas dis que Misaka elle déchire ca maman et tout.
    Après pour mettre spoiler sur le suite, si il y a une saison 2 un jours,on atteindra peut être les tomes du roman qui deviennent intéressant.
    Après TAMNI n’a d’intérêt que pour l’arc des sister, épisode 15 ( ONIIIIIIIIIII-chan :3), l’épisode rendez vous, et Acellerator le lolicon j’ai bien aimer ( surtout en manga c’est mieux expliquer).MISAKA MISAKA

    Posté par Food-chain | 9 avril 2010, 15:19
  8. … A part critiquer, tu sais faire quoi d’autre ? Nan, parce que là, ça me donne envie de vomir ! Ton blabla juste pour dire qu’en gros t’as pas du tout aimé la série fait pitié ! On dirais un gamin qui dit « c’est nul » ou « c’est pas bon » ! Tu donnes, non, tu IMPOSES ton point de vue ! T’aimes pas ? bon ben « la série est nulle » ! Mais moi je dis stop ! chacun ces goûts, n »imposes pas les tiens ! Perso, moi non plus j’ai pas aimé To Aru Majutsu No Index (sauf le rire du mec dans l’épisode 9 vers 15min, le seul truc que je me rappelle parfaitement XD), mais je dis pas que la série est nulle pour autant !
    Ton commentaire ne donne pas envie de regarder la série ! Tu ne la résume même pas ! Enfin, si tu veux vraiment débattre sur « si c’est bien comme série ou pas » ce sera personnel et il ne faudra pas dire « de toute façon, la série est nulle! » mais dire pourquoi tu ne l’as pas aimé. Enfin bon voilà quoi, tout ça pour dire que tu devrais arreter d’imposer ta vision des choses et de penser aux personnes qui auraient pu peut être aimé cette série si tu ne l’avais pas présentée comme ça -.-« 

    Posté par Ers | 20 juillet 2010, 15:43
  9. puisque la série me fait chier, c’est de la merde.

    CQFD.

    Posté par Rukawa | 20 juillet 2010, 19:31
  10. je viens de terminer la saison 1 et j’ai bien aimé
    heureusement que j’ai pas lu ton article avant qui est drôle certes mais qui gâche bêtement un anime .

    Posté par Rimi | 19 février 2011, 14:49
  11. Tu racontes beaucoup de merde en perspective, je sais même pas quoi te répondre. Tu critiques sans ménagement JC Staff qui fait un travail merveilleux d’adaptation du roman et qui est confronté au dilemme de tout adapté ( explication magique et scientifique, comme pour le cas des 20 000 SISTERS qui en fait ne sont pas dans la rue mais toutes bloqués dans des laboratoires interdisant leur sortie, seul celles qui sont sur le point d’être utilisés peuvent sortir etc )au risque de faire des épisodes full blabla sans action, ou d’adapter moins mais dans ce cas on se retrouve avec plus de ouin-ouin comme toi.

    Mon seul conseil, si tu te démerdes un tant soit peu en anglais va lire les romans. Ton article en entier est une honte envers l’auteur qui a probablement crée un des univers les plus intéressant de la japanimation depuis quelques années et pour JC Staff.

    Je mâche pas mes mots, tu l’as demandé, ton article serait pas en première page google je me serai pas lâché comme ça.

    Posté par Zakoo | 21 février 2011, 10:15
  12. ZOMH REVENGE OF TEH FANBOYZ

    (Saurez vous détecter toute la saveur que ce com a dans ma bouche ?)

    Posté par Kabu | 21 février 2011, 15:30
  13. Je vois pas où tu veux en venir, j’ai beau aimé énormément l’oeuvre, j’en reste pas moins objectif, si y’a des points négatifs je serai le premier à le dire, les descriptions scientifiques sont quasi irréelles, genre quand Accelerator ‘reset’ la mémoire de Last Order.

    En revanche moi je fais parti des rares personnes ayant lu le roman ( par là j’entends que personnes ayant lu le roman <<<< personnes ayant vu l'anime ), alors quand quelqu'un écrit que l'univers est pourri et que c'est juste quelques noms 'cool' par ci par là pour faire genre qui font leur charme, ça m'énerve.

    La raison pour laquelle je n'ai rien dit sur le fait que l'auteur rabache continuellement Shakugan no Shana, je ne sais pas ce qui est filler de ce qui ne l'est pas, j'ai vu les deux saisons j'ai aimé ./ Impossible d'aller plus loin. Ce qui n'est pas le cas pour To aru.

    Bref fanboy ou pas, ceci n'est pas une critique. C'est un article d'un trooleur qui a perdu 110minutes de sa vie et qui a probablement enlever l'envie a des personnes de se donner dans l'anime car il n'y a que des avis négatifs

    Posté par Zakoo | 21 février 2011, 23:10
  14. « En revanche moi je fais parti des rares personnes ayant lu le roman ( par là j’entends que personnes ayant lu le roman <<<< personnes ayant vu l'anime )"

    Putain mec, t'es exactement le cas qu'il me fallait pour ma thérapie.
    La preuve par l'exemple du ridicule et de l'inefficacité du fan à transmettre sa passion, même en étant posé.

    Haru… euh… DIEU EXISTE.

    Posté par Kabu | 22 février 2011, 9:02
  15. Wtf dude ? J’essaye pas de transmettre ma passion ( sinon je ferai un post sur l’anime disant toutes les bonnes choses et pas l’inverse) , que les gens aiment l’oeuvre ou pas, c’est le dernier de mes soucis. Que des gens critiquent sauvagement en revanche sans aucune objectivité c’est différent.

    Je remarque juste que … euh, t’essaye de dire quoi au final ? Je vois pas l’intérêt de tes remarques là où les miennes ont au moins un intérêt aussi minime que ce soit. ? Je devrais plutôt dire, tu sers à quoi, tu n’affirmes ni le post de l’auteur ni tu l’infirmes, a part me traiter de fan boy tu comptes écrire quelque chose d’intéressant ?

    Je le répète clairement : Moi, je sais de quoi je parle, j’ai vu cette oeuvre dans tous les formats disponibles, des mangas aux animes puis le LN en passant par le jeu video. Si j’écrivais une critique, je la ferai correctement.

    Bref whatever, pas envie de me prendre plus la tête. Plus je répond plus ça donne de crédibilité à l’OP

    Posté par Zakoo | 23 février 2011, 22:43
  16. Mon pauvre, tu ne peux même pas imaginer à quel point je te comprends.

    Je suis à un tel niveau de compréhension de ton discours et de ta pensée que c’est quasi fusionnel.

    Ce qui est triste c’est que tu fasse exactement les mêmes bourdes que moi.

    Un conseil d’aîné donc : arrête de prendre tout ça tellement à coeur.

    (surtout quand il s’agit d’un truc aussi moisi que Index)

    Posté par Kabu | 23 février 2011, 23:46
  17. Question : depuis quand le LN est entièrement traduit ? Ca serait bien de savoir si la suite du volume 1 fait autant navet que ce que j’ai lu/vu

    Posté par NinjipasmafaultyaoifutaGUNDAM | 23 février 2011, 23:47
  18. Salut
    Zakoo ,d’où je pourrai lire les light novel ? je suis intéressé .je veux en savoir plus sue lui .

    Posté par Rimi | 25 février 2011, 0:05
  19. http://www.hyjoo.com/sujet-47143.html > je trouve que ce sujet sur le site hyjoo, parle et décris plus objectivement de l’anime/manga/light novel qu’est Toaru. Que sur votre site, votre sujet, qui n’a pratiquement aucun argument objectif.

    bye♠

    Posté par Pique | 28 juin 2011, 9:29
  20. Ecoutez les gars…chacun ses goûts pas la peine de se battre pour un anime…
    Personnellement j’aime bien index et l’anime, ben j’ai adoré! surout la fille…comment elle s’appelle dèja? j’sais plus.
    Ta critique raconte effectivement « plein de merde en perspective » (n’est ce pas zakoo^^) mais je l’ai trouvée très drôle.
    Ensuite, pour l’adaptation…les deux premiers, je l’ai ai pas trop aimés mais la suite a été une superbe adaptation!! Enfin…tout sa pour dire que ce n’est pas la peine de foutre par terre un manga sous prétéxte que tu ne l’aime pas.

    Posté par Kyopi | 29 mars 2013, 12:48

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter