// vous lisez...

Reviews

Dragon Ball Evolution – Un chef d’oeuvre magistral

Pour fêter l’arrivée du nouveau portail Youhou G.A.G.A., un premier dossier sur le film événement de cette année 2009!

Poisson d’avril! … Mais le film est tellement mauvais qu’il me laisse sans voix dans l’instant, une vraie critique plus tard…

dragonball_evolution_xlg1

Nous nous sommes tous trompés. Magistralement.

Que pouvait-il y avoir à attendre de l’avant première de DragonBall Evolution? Depuis plusieurs mois, le film s’annonçait comme une daube intergalactique, un film que l’on imaginait comme une insulte au célébrissime manga au vu des bandes-annonces semblant montrer une production américanisée sans rapport aucun avec l’original.

Et pourtant.

DragonBall Evolution… Est simplement ça. Une évolution. Une évolution géniale de DragonBall, ce manga commencé il y a maintenant 25 ans par Akira Toriyama. Le film réalise un travail magnifique de reconstitution de la légende de DragonBall dans un contexte américanisé (ce qui est loin d’être un mal, bien au contraire, car les thèmes propres à DragonBall sont bien plus proches de l’Amérique des années 2000) et actualisé, avec une méticulosité et une attention à chaque détail assez incroyable. Pas un cheveu de la chevelure de Justin Chatwin n’a été laissé au hasard pour que la ressemblance avec le personnage de Goku soit plus proche, pas un seul détail n’a été oublié! Du travail de passionné, qui mérite d’être applaudi.

La grande réussite du travail de réactualisation de l’œuvre est impossible à nier : Il suffit de comparer le Picolo moche et vert criard de la version manga de DragonBall à celui de DragonBall Evolution, vert cool, l’air maléfique dans sa combinaison intégrale d’un noir de jais, simplement badass, et il n’y a pas photo sur lequel est le meilleur. Même chose pour notre bon vieux Tortue Géniale, dont le nom français a été préservé pour faire plaisir aux enfants que nous étions face au Club Dorothée : D’un vieil homme chauve et barbu dans lequel personne ne pouvait se reconnaître, il passe à un homme sage à cheveux incarné par un Chow Yun-Fat époustouflant, dans lequel chacun pourra reconnaître un de ses mentors les plus aimants.

En outre, DragonBall Evolution est une véritable œuvre d’art pour sa réalisation… Et surtout sa mise en scène. Reprenant que les codes des combats mangas et du spectaculaire qui devait s’en dégager, le film a réussi à se donner son identité propre sans pour autant renier son riche héritage, faisant vivre au spectateur durant une heure trente une expérience hors du commun.

Dragon Ball a évolué...

DragonBall Evolution réussit également dans un domaine où DragonBall, le manga original, a toujours échoué : Le développement des personnages. En 1h29 nous est offert un portrait d’hommes et de femmes absolument saisissant de réalisme, où chaque personnage peut être aimé pour une petite facette brillante en lui mais haï pour la part de mal indéniable que l’on peut voir en lui.

Et l’histoire, comment ne pas mentionner l’histoire? Adroitement située entre un hommage nostalgique au manga, récit post-moderne où la vie et la mort n’ont plus de sens aux yeux des humains et démons devenus trop puissants, et tragédie lyrique du drame dans lequel Goku et ses amis se retrouvent plongés, elle prend le spectateur par les tripes et lui fait ressentir tour à tour colère, tristesse, passion, amour, douleur, dans un incroyable maelström d’émotions finalement libérées par l’apothéose finale.

Un chef-d’œuvre, un triomphe, une apothéose, un miracle, un coup de génie, un bijou, un prodige, un succès incroyable, une réussite incontestable, une victoire intemporelle pour le cinéma… Voilà comment résumer ce DragonBall Evolution!

Plus que tout, DragonBall Evolution conduira vraisemblablement à une évolution au sein du monde du cinéma. Il y aura un avant et un après, et nulle doute que l’après sera meilleur que l’avant. Espérons que le film rencontrera bien le succès planétaire qu’il mérite, afin que nous puissions découvrir la suite que ses créateurs aimeraient réaliser, et qui, sans nul doute, poussera encore plus loin l’évolution du 7ème art que le film est en train de provoquer. Après DragonBall Evolution, DragonBall Revolution?

Foncez le voir, vous ne le regretterez pas.

Poisson d’avril! … Mais le film est tellement mauvais qu’il me laisse sans voix dans l’instant, une vraie critique plus tard… Bon sérieusement, j’y arrive pas, c’est tellement incroyable que c’est impossible à décrire. Sérieusement. De la tectonik au ralenti servant au kamehameha à Piccolo qui a plus l’air d’être un Darth Maul qui s’est pris un méchant coup de soleil et a viré au vert (si, si, il utilise même la Force pour buter un Sangohan suffisamment mauvais pour en mourir), alors on va laisser les autres en parler :

Discussion

27 commentaires pour “Dragon Ball Evolution – Un chef d’oeuvre magistral”

  1. T’as plagié combien d’article pour avoir ce résultat époustouflant, digne des plus grand critique tel que Bayon (de Libération) et Monique Pantel?

    C’était très joli, encore, encore!

    Posté par Sonocle Ujedex | 1 avril 2009, 2:38
  2. … Poisson d’Avril ? :D

    Posté par Gen' | 1 avril 2009, 2:40
  3. BRAVO!

    C’est de l’art!

    Un premier avril qui commence bien

    Posté par Simulacra | 1 avril 2009, 5:30
  4. Traitre ! On devait aller le voir ensemble !

    Posté par Naouak | 1 avril 2009, 6:49
  5. Et si ca n’était pas un fake …. J’aurais peur ^^

    Posté par Kenrokuen | 1 avril 2009, 7:39
  6. Je vous parie ma chemise qu’il n’a même pas vu le film.

    Et parler d’un film sans l’avoir vu, c’est pas cool.

    Posté par raton-laveur | 1 avril 2009, 10:32
  7. J’aimerai malheureusement y croire…

    Posté par mAn | 1 avril 2009, 11:05
  8. Apré avoir lu sèt critik jé couru allé le voir au cine a koté de ché moua! et je sui dakor avc toi pour tou les points. c tro de la ball mieu que lanim tro realist.

    Parè que c les mem ki von fèr le film de naruto. tro kool jesper que c Cho Youn-Phat (pa sur de lorto lol) qui va joué erosénine! xD en tou ka jadr lol

    Posté par SanGokuKev | 1 avril 2009, 11:18
  9. Je proteste, c’est pas parce que c’est la saint glouglou qu’il faut passer à côté d’un aspect important du produit original:

    « Que pouvait-il y avoir à attendre de l’avant première de DragonBall Evolution? Depuis plusieurs mois, le film s’annonçait comme une daube intergalactique, un film que l’on imaginait comme une insulte au célébrissime manga »

    Toute adaptation qui dépasse la qualité d’une daube intergalactique EST une insulte au célébrissime manga: pour qu’une adaptation soit au minimum fidèle à sa source, elle doit concourir dans la même catégorie: ergo une adaptation réussie de dragon ball se doit d’être une daube sans nom, ou, si on veut vraiment toucher un public plus large que les gagabaliens qui mataient la série dans les années 80-90, être d’une médiocrité totale, avec des acteurs tièdes, un scénar moyen, une mise en scène mi-figue mi-raisin…

    Faire un film de qualité ne serait pas rendre grâce au manga d’origine mais au contraire ne ferait qu’appuyer la différence de niveau entre une production hollywoodienne bien ficelée et une bd mal fichu, mal écrite, mal dessinée, destinée en premier lieu aux collégiens puberts qui se fantasmaient en gros balèzes cassant la gueule à leurs profs.

    Aussi j’espère que, nonobstant la date de sortie, les producteurs du film auront su exprimer à l’égard de l’œuvre originale tout le respect qui lui est dû, en faisant de ce film la pire dauble du printemps.

    Posté par Nixou | 1 avril 2009, 15:59
  10. Yeah! J’adore le 1er avril XD

    Posté par Suzu | 1 avril 2009, 16:26
  11. Il fallait oser quand même…
    J’ai relus le premier paragraphe à trois fois…
    J’ai faillit y croire…
    *va se cacher*

    Posté par amana | 1 avril 2009, 16:39
  12. Magnifique.

    Posté par Nady | 1 avril 2009, 16:43
  13. Ca me fait mal de le dire, mais « lol » quand même.

    Posté par Linkorius | 1 avril 2009, 17:15
  14. j’ai ri

    Posté par Tabris | 1 avril 2009, 18:44
  15. Le singe et le songe ou l’autobiographie non officielle de Sangoku (Dragon Ball)

    On ne pèche pas par passion, mais par nécessité…

    J’ai rencontré l’inconnu afin que l’identique embrasse la différence.
Des points communs qui ont su vendre des miroirs pour des conséquences, sommes-nous liés ? Crie l’un aux autres Pour marcher sur ces pas sans ébauche.
Si les traces sont les fruits des apôtres, pourquoi pleurer l’implosion d’une brèche.
Autopsie macroéconomique d’un bon samaritain tendant le bâton pour en faire un but.
    
La lune dans les orbites, tout s’évanouit au matin, nature et fonction de cristal qui apparaissent, pour prendre la tangente au réveil.
Nu contre le sol, ces voix que disent-elles ? Que la révolution est une carotte pour sans-culotte en manque de sommeil.
    La suite ici :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/01/19/le-singe-et-le-songe-ou-la-biographie-non-officielle-de-sangoku-dragon-ball/

    Posté par walkmindz | 1 avril 2009, 19:14
  16. Attention certaines personnes pourraient prendre cette critique au premier degré ^^ »

    Posté par Viral | 1 avril 2009, 20:14
  17. Mon c** ouais , du Dragon Ball KaKa

    Posté par Chen | 1 avril 2009, 21:26
  18. J’ai eu du mal a en croire mes yeux en lisant l’article, et je me suis rappeler que nous étions le 1 er Avril.
    J’ai adoré la blague vraiment, je suis encore « MDR ».

    Posté par Mimosa | 1 avril 2009, 23:03
  19. I lol’d.

    Posté par Windspirit | 2 avril 2009, 3:10
  20. Salut
    bon pour le film pas de surprise j’apprécie la critique si bien fouiller on se croirait presque dans les inrock, il aurait juste fallut finalisé en t’autocongratulant pour ton talent.

    Eh Nixon que tu n’aime pas dragon ball c’est ton problème mais n’insulte pas ceux qui l’on apprécier dans leur jeunesse, sinon tant qu’a faire toute les fille de 12 ans qui on mater Hartley coeurs a vifs durant leur pré et adolescence sont des « -è_çè-« ‘( patenter d’environ 25 30 ans aujourd’hui.

    Posté par gra2ius | 2 avril 2009, 21:04
  21. je peux te dire que ma petite soeur a gerber envoyant un film aussi nul moi meme j’ai cru voir la fin du monde lol une histoire tres riche et captivante a ne surtout pas voir deception assurer

    Posté par zeus | 3 avril 2009, 0:18
  22. gra2ius tes dingue c’est pas bien de prendre toute sorte d’hallucinogene en meme temps

    Posté par zeus | 3 avril 2009, 0:20
  23. « faCE au Club Do' » ;)
    Dommage, j’arrive carrément après la bataille. T_T Je n’ai pas été prise dans les mailles du filet des poissons d’avril.

    En tout cas, je plains le petit Toriyama qui a laissé l’adaptation aux mains du vilain grand américain. :S
    Quelle déchéance…

    Posté par IcingSugar | 4 avril 2009, 11:12
  24. IcingSugar > Lalala je vois pas ce que tu veux dire je n’ai pas laissé de faute pareille et je n’ai pas dû éditer l’article… Merci ^^

    Posté par FFenril | 4 avril 2009, 13:40
  25. LOL nixou, t’aime pas, taime pas! bien, ne viens pas insulter les fans quine t’on jamais demander, ni forcé à aimer, point barre ( des gens comme lui, faussement mature m’apparaisse comme des têtes à claque). Sinon, j’ai vu le film et je me suis ennuyée grave!!!!

    Posté par Against Nixou | 6 avril 2009, 15:10
  26. les gars c’est une vrai honte!!!je sais pas si le petit Toriyama à Pris de l’argent pour accepter qu’on dénature de la sorte l’histoire de SANGOKU,si c’est le cas il devrait avoir honte. pour un adaptation de la BD c’est une vrai MERDE!!!!et là encore je suis gentil!!!!
    je pense qu’il aurait dû donner un autre nom à ce film ,ça serait plus facilement passer et déjà oubli pas les cinéphiles que nous sommes,mais il a fallut que ses nuls appellent 9a DRAGON BALL un nom qui aurait rien eu à voir avec DRAGON BALL,tien j’ai un nom pour cette merde « THE DRAGON BALLS » ( les testicules du dragon ) arrêter les Américains nous faites pas honte comme ça avec certain de vos film franchement

    Posté par Simon | 15 juin 2009, 16:56
  27. Arretez d edire que c de la merde ca se ragarde quand meme c’est juste moyen.Ceux qui pensait qu’il allait respecter l’histoire se sont trompés.
    Ce n’est pas le meilleur film de l’année mais ce n’est pas non plus un navet.
    Sauf peut etre pour les fans du mangas.

    Posté par Greg | 26 octobre 2009, 21:34

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter