// vous lisez...

Animes

Rebuild of Evangelion 1.01 – You Are (Not) Alone

Ce que j’ai fait depuis la dernière fois? Au pif, perdu du temps sur le facebook des otaques -une très mauvaise idée, vous ne voulez pas non plus prendre l’habitude d’aller cliquer sur un site à chaque fois que vous finissez un épisode quelconque, c’est MAL – regardé du Gundam, résisté (pour l’instant) à la tentation de désespérer devant la 3e série de Zero no Tsukaima, hurlé virilement sur GaoGaiGar, fini le génial The World Ends With You et, surtout, surtout, procrastiné très dur.

Eva 1.01

Rappel des faits : Tout commence avec Hideaki Anno qui sort une lettre ouverte relatant ses intentions pour un remake cinématographique (en 4 films) de Neon Genesis Evangelion. Le tout paraît quelque peu prétentieux : affirmer qu’il n’y a rien eu de neuf dans la japanime depuis Eva, tout en annonçant que les choses vont bouger avec… un remake ? Bref. Les fans se posèrent devant un Gainax Shop, sortirent leurs clopes et attendirent la version XXIème siècle de leur chef-d’oeuvre, cette fois, on a le budget, promis. Et puis ce 29 août, l’article du jour sur Rebuild of Eva 1.01 de raton pour l’Editotaku démarre son article sur Rebuild of Eva par le paragraphe qui vient à l’instant d’être plagié ici.

Inutile de refaire un point sur ce qu’est Eva, 99% de la population otaque l’a vu (non?). Parlons donc de ce premier film (sur quatre), le début de ce qui aurait dû être cette révolution annoncée par Anno… Et qui, tuons le suspense, ne l’est pas.

Mais n’est-ce pas normal pour l’introduction?

You Are (Not) Alone

Car oui, depuis le début on nous le dit, ce premier Rebuild of Evangelion n’est qu’une intro. Que fait une intro? Poser les bases de l’univers. Poser les personnages. Poser le contexte. Et… Ben les personnages, l’univers, le contexte, restent les mêmes que dans la série Neon Genesis Evangelion. Du coup, on revoit la même chose. Et c’en a apparemment tué beaucoup. Ils était pourtant bien prévenus!

Alors oui, les scènes que l’on voit sont les mêmes et pour éviter ce déjà-vu, il aurait pu (du?) être évité de réutiliser le même story-board pour la plupart des scènes… Car même si la définition est meilleure, que tout a été refait et que l’on a maintenant de quoi donner une sacrée qualité aux images… Le même plan sur le même personnage avec la même expression donnera le même résultat, simplement en plus beau. Oui, c’est évident. Et c’est ce qui a donné cette impression aux fans de se faire avoir.

Pour autant… Est-ce que tout cela rend ce premier film mauvais? Non, absolument pas. D’abord… Hey, c’est quand même sacrément bien l’évolution de la technologie! On a quand même ici du déjà-vu de première classe, avec des images fines et un film qui est simplement beau, avec des scènes comme la sortie de terre de Tokyo-3 qui sont un véritable régal pour les yeux. Ensuite, ça reste la première partie d’Eva, au déroulement similaire aux premiers épisodes de la série, le tout culminant avec une Rei Ayanami face à la lune et un combat final intense et en mettant plein les mirettes… Et enfin la fin du film et sa preview finale, présageant d’une suite s’annonçant dantesque.

You Are (Not) Alone

Le nouvel Evangelion est-il décevant? Non, il est encore bien trop tôt pour dire ça. Le nouvel Eva est victime des attentes folles qu’on mis les fans en lui, alors qu’ils étaient prévenus. La faute sûrement également à Hideki Anno et ses diatribes prétentieuses… Mais cette remise au goût du jour de la première partie d’Evangelion n’est pas désagréable, bien au contraire. Et puis, absolument personne ne juge la valeur de Neon Genesis Evangelion sur le premier quart de la série. Est-il juste alors, de juger celle de Rebuild of Evangelion après le premier des quatre films?

Surtout, comme la fin du film et la preview (après les crédits sur le très joli thème du film, Beautiful World) le montrent, le recap est fini, les différences vont s’afficher, et le vrai fun va pouvoir commencer. Et rien que pour ça, vous devriez voir You Are (Not) Alone. Avant d’espérer qu’Anno puisse tenir ses (folles?) promesses. Si ce n’est pas le cas, il ne sera jamais trop tard pour l’informer que si, la japanime peut très bien se débrouiller sans lui et sans reconstruire un nouvel Evangelion, l’ancien étant déjà un symbole.

Discussion

9 commentaires pour “Rebuild of Evangelion 1.01 – You Are (Not) Alone”

  1. Tu mets 2 liens vers le MAL mais aucun vers ton profil. Oubli ?

    Autrement pour le film j’attends que Dybex se décide à le sortir pour le prendre. Oauis je suis du genre patient ^^.

    Posté par Inuki | 30 août 2008, 15:56
  2. J’aime la « japanim' » comme on dit et pourtant je n’ai pas vu Eva. Parce que je déteste surtout le héros qui pleure sa maman. Ca m’a gonflé. Et pourtant j’avais essayé.
    Ce film doit être donc sûrement beau, mais je vais le laisser vivre sa vie. :D

    Posté par IcingSugar | 30 août 2008, 16:37
  3. *Commentaire juste en rapport avec l’intro*

    « fini le génial The World Ends With You » > Desho ? Desho ? :)

    Posté par dkwarerumono | 30 août 2008, 17:43
  4. Un commentaire sur MAL me décide à écrire un commentaire sur ton dernier post.
    Oui, ce film est hautement regardable, voire même, très bien.
    C’est sûr, c’est du remâché de remake mais bon, c’est la version finale qu’il veut faire parvenir au monde, point. Je vais pas discuter pendant des heures pour savoir si Lilith doit être au Central Dogma ou pas, ou autre divagations d’EVA-istes.

    Franchement, moi je suis pas de cette génération, je préfère m’extasier devant les *facepalm* de Kyon dans la Génèse même si voir Ramiel se faire défoncer au canon à positron avec « Angel of Doom » en fond sonore reste quand même un de mes grands plaisirs ^^.

    Bon, on veut voir les 3 autres, quand même et, au fait : Rei is hawt <3

    Sinon, HEY ! FFenril a repris du service, YAY~

    Une dernière chose (promis, c’est la fin de ce commentaire), toutes les suppositions sur Suzumiya Haruhi no Shoshitsu me font bien rire, reboot de l’histoire, la Déesse aux cheveux longs, toussa, euh, les gars, vous prenez pas la tête, lisez les romans ! By the way, Bamboo Leaf Rhapsody is awesome (merci aux gens d’Haruhi.fr de m’avoir poussé à lire les oeuvres de Nagaru Tanigawa !)

    Posté par Smankh | 31 août 2008, 21:05
  5. rho FFenril qui se la pète car il a ENFIN vu Evangelion, après tant d’années.

    Posté par Rukawa | 1 septembre 2008, 14:45
  6. Justement Ruk, je fais en sorte que d’autres ne fassent pas la même erreur :p

    Posté par FFenril | 2 septembre 2008, 0:30
  7. Les salauds ont retire la musique de l’intro, je ne pourrqais jamais le leur pardonner !!!

    Posté par Giom | 4 septembre 2008, 16:53
  8. C magnifique les progrès qu’on a eu en 10 ans quand même! Pour avoir eu la chance de l’avoir vu au cinéma (a Annecy-> festi d’animation) cette nouvelle version est vraiment beaucoup plus belle visuellement!

    Sinon pour l’histoire.. c une belle introduction et rien d’autre donc il faudra juger au autres épisodes mais déjà Adam (en fait il s’appelle directement lilith!) est présenté avant même le premier combat, ce qui veut à mon avis dire qu’on en saura beaucoup plus sur les anges que dans l’ancienne serie!

    Posté par Xilous | 5 septembre 2008, 17:00
  9. Ayant aussi eu la chance de le voir « au cinéma » (Nuit de l’Animation à Lille), je suis déçue, très très très déçue.

    Je n’ai pas vu de différences notables entre Evangelion et ce remake, déjà au niveau des graphismes, toujours la même chose, et je n’aime pas compter les pixels … A mes yeux, c’était la même chose, rien n’a changé (ou alors, j’ai loupé le seul moment qui était OMGc’esttropbeaaau quand je dormais)

    Sinon, ça m’a juste fait penser à une version résumée et accélérée des 6 (?) premiers épisodes …

    *Sigh*

    Posté par Phnix | 10 octobre 2008, 7:21

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter