// vous lisez...

Divers

Et pis t’as été à l’Epitanime animée (2008)

Axel l’a fait. Keul l’a fait. Le J-truc l’a fait. Exelen l’a fait. Pazu l’a fait. Tetho l’a fait. Amo l’a… Ah bah non.

Bref, qu’ont-ils fait? Leur compte-rendu sur l’Epitanime 2008! Et comme ça a l’air d’être une grande tradition, autant y mettre du mien…

WARNING. WARNING. Ceci n’est pas un bilan de l’Epitanime. Ceci est un récit 3615 MyLife de MON Epitanime, avec des « je » et des « moi » partout. Vous êtes prévenues.

Avant propos : Je n’avais jamais été à une convention auparavant… Bon, à moins que l’on compte la Fête de Dofus l’Animation de Lille comme une convention. Aussi, c’est en complet newbie et touriste que je suis parti avec un ami pour l’Epita le vendredi 30 mai de l’an de grâce 2008. Avec pour toutes indications filées à quelques personnes : « Ah oui, j’aurai un T-shirt Gurren-Lagann » (arrivé après plus de 6 mois d’attente!).

Dès mon arrivée, j’ai été stupéfait de la grandeur des stations de métro parisiennes dans lesquelles on pourrait sûrement faire des randonnées du peu de foule que l’on trouvait devant l’épita… 3h avant. Foule qui a commencé à arriver peu à peu, et le fait d’avoir été dans les premiers garantissait de pouvoir être assis (faisait chaud quoi…), déjà admirer les premiers Narutards… Et rencontrer Shikaze et Poshu (lequel a ensuite procédé à oublier 20 fois qui j’étais tout le long de la convention), puis le Raton puis euh… Oui ben à peu près tout le monde cité dans le premier paragraphe de l’article.

Avec une trentaine de minutes de retard, l’Epitanime ouvrit ses portes et j’eus la joie de commencer par recevoir un DVD Kaze pour ma prévente (Cromartie High School, du « WTF » très trop décalé), tandis que d’autres plus ou moins chanceux repartaient avec Genshiken, GetBackers, Gunslinger Girls ou… Alexander (qui a le grand mérite d’être le 3ème meilleur anime du classement de ANN… En partant du bas)

Après ça… Et bien ce fut une grande découverte des joies de l’Epita! Melty Blood, Higurashi Daybreak (auquel je n’accroche définitivement pas), Outrun 2, Twinkle Stars pour jouer… Puis la « conférence » (Devenue très rapidement une simple session de questions-réponses) de Murata et Nimura, l’élimination au premier tour du tournoi MB, le tout petit passage au karaoke et… La nuit de sommeil sur les sièges de l’amphi de la salle de projection pour mieux me préparer pour le lendemain. On croirait pas, mais les OAVs de Ghost in the Shell SAC bercent fantastiquement bien… En contrepartie, mon subconscient m’a réveillé spécialement pour les 2 premiers épisodes de Higurashi no Naku Koro ni… Histoire d’éviter les cauchemars durant le sommeil…

Après tout ça se lança la journée de samedi! J’ai été faire un tour près des boutiques dès leur ouverture, l’occasion de constater que c’est toujours l’occaz de profiter de la dèche de Declic-Images pour les plumer encore plus les aider à renflouer le navire en choppant de bonnes séries à petit prix… Les autres éditeurs n’étaient pas en reste, notamment Kaze qui présentait pour la première fois une petite série connue sous le nom de… Suzumiya Haruhi no Yûutsu.

Avec les éditeurs habituels, il y avait plein de beaux trucs à voir dans les stands ici et là, du stand Digicraft à celui de Nautilus faisant d’énormes remises sur certaines figurines… Bref d’autres en parleront mieux que moi, mais il y avait de quoi faire de belles courses! Même si je ne suis revenu au final qu’avec quelques DVDs.

Après avoir rencontré Axel Terizaki et quelques haruhistes comme QCTX (qui bossaient dur pour Haruhi.fr), un restaurant très sympathique fut improvisé samedi midi, après quoi sur l’idée de Tetho, nous avons été à 4 conquérir les lots du DTQCM (Ca peut servir à quelque chose de voir des animes nazes…), avant que ce même Tetho ne se rétame complètement en échouant à identifier Believe, l’OP3 de Gundam SEED au blind test qui a suivi… Etant donné qu’il a demandé à être hué et moqué en public pour cet échec, je me fais une joie de lui donner une chance d’expier ses pêchés. (Dit celui qui s’est fait éjecter du Blind Test encore avant)

Après toutes ces émotions, rebelotte et petit tournoi Melty Blood, les petits tournois de vendredi et samedi constituant des qualifications pour le « gros » tournoi dimanche… Et à ma grande joie je parvins (avec un peu de veine) à gagner celui-ci devant la bande de LegendMoon (Kage et Mic2070, qui avait lui-même vaincu le coindetable).

Manque de bol, tout ça me mis en retard pour le repas de samedi de l’Editotaku, et j’arrivais avec 3 ridicules minutes de retard, à 19h03… Qui furent quand même prétexte au Raton pour me demander de payer pour tous, demande qu’il ne renouvella pas avec ceux qui arrivèrent après moi, je proteste donc énergiquement contre cette honteuse discrimination! Restau fort sympathique une nouvelle fois, avec tout ceux que j’ai oublié de citer jusqu’ici comme Arez, Ninjigen, pbsaffran, Keul, et d’autres que j’oublierai encore pour la suite de cet article et qui devront me pardonner ou m’en voudront à jamais mais après tout je suis pas là pour faire une liste de personnes présentes ô rage ô désespoir cette phrase devient vachement longue on va l’arrêter.

Après quoi la bande à Haruhi.fr fit son show durant le concours de chorégraphies, et je finis ma nuit au karaoke jusque 6h du matin (Chala Head Chala Hirano ver ftw. Sparking!), moment auquel je quittais, parce que j’étais en train de m’endormir en chantant… J’ai raté de peu le happily ever after que je voulais tant… ;_;

Après quoi, sans vraiment avoir dormi, j’émerge de la salle et passe le reste de la journée à me balader à droite à gauche, me faisant sortir dès le premier tour du tournoi final Melty Blood par le gagnant, Zind, puis parcourant l’épita dans tous les sens jusqu’à la fin… Et les derniers karaokes de Zankoku na tenshi no teeze, Pegasus Fantasy ou X.

En bref une très bonne première convention… Peu à dire de plus, j’en étais heureux même sans dédicace de Murata (que j’ai finalement « sacrifié », par manque d’envie, n’ayant pas vu beaucoup plus que quelques artworks du maître)

Dérivons un peu. La toute fin de l’épita aura été euh… Pour moi l’occasion de découvrir que j’avais un fan(boy)… J’ai nommé Smankh, qui en découvrant qui j’étais est tombé dans un état d’hystéro-euphorie proche de celui d’une fan prépubère de Tokio Hotel (Si, si, il manquait juste les cris aigus et perçants! … C’était quand même assez étonnant les premières secondes…) Mais bref. En temps que premier membre de mon fanclub, le Smankh a eu le droit express de formuler 2 requêtes. La première de ses requêtes (un truc qui parlait de « fréquences des articles » fut malheureusement perdu au montage, mais la seconde de ses requêtes sera (probablement) honorée et il aura droit à (sous réserve de ma capacité à l’écrire) son article sur Macross Frontier.

En fait, il m’a même donné une très bonne idée, et j’annonce donc ici l’ouverture de la page spéciale « Et si tu parlais de… » qui est faite pour que vous me filiez… Des suggestions sur quoi écrire, ou simplement sur ce qui vous semble intéressant en ce moment dans les animes/mangas. N’hésitez pas à utiliser cette page, vous risquez au mieux d’être ignoré, au pire d’être écouté (ou l’inverse).

(Merci à Tetho et Axel pour les photos, vous pouvez consulter toutes les photos d’Axel par ici et des articles plus pertinents sur l’Epitanime par là)

Discussion

8 commentaires pour “Et pis t’as été à l’Epitanime animée (2008)”

  1. Arg, j’ai complètement oublié d’aller chez Declic-Images.
    LegendMoon vaincu par FFenril, quelle honte :<
    Même avis pour Higurashi Daybreak, je trouve la jouabilité pas terrible sans compter les bugs graphiques. Encore un article sur tanime, ça me motive pas à faire le mien :p

    Posté par kyouray | 7 juin 2008, 11:44
  2. Bouh, tu n’as même pas parlé de moi !

    J’ai le droit de te mettre au feu et de brûler tout ton corps jsuqu’à ce qu’il n’en reste qu’un petit tas de cendre.

    Bon, d’un autre côté, vu le peu qu’on s’est croisé durant la convention, c’est pas forcément un mal :p
    Si ça se trouve, tu sais même plus à quoi je ressemble :p

    Posté par Corti | 8 juin 2008, 10:10
  3. Ouais, je suis cité !!! Merci du compliment « jeune fan prépubère de Tokio Hotel », c’est assez vrai. Bon, je passe le bac, et je pollue ton blog après.

    Voilà, bon vent, mon bloggueur françé préféré.

    Et Kin no Nami, Sen no Nami de Arai Akino (ED de Aria the Origination) est le meilleur Ending de l’humanité, sincèrement.

    Posté par Smankh | 8 juin 2008, 20:41
  4. J’aurais eu une réaction très similaire si seulement smankh m’avait prévenu à temps que le monsieur avec qui il parlait, c’était toi.

    Oublié aussi Déclic Images, j’ai pas remarqué leur stand oO (j’ai dépensé mon fric en fanzine à la place)

    Posté par Noé | 9 juin 2008, 13:28
  5. @Corti > Si si je vois! ………… Bon d’accord, uniquement grâce à la vidéo du raton ^^

    Posté par FFenril | 11 juin 2008, 22:12
  6. Youhouuu ^^
    Sur les tofs d’Alex on voit mon dessin de Tofu !! :þ

    Et sur les dernieres du Staff on me voit avec mon vrai Tofu =D ( la boule jaune entre les personnes du staff :p )

    Posté par Negikun | 13 juin 2008, 22:05
  7. quand je lis tes pavés FFenril, j’ai trop envie de sortir des vieux logs ou t’étais un vieux noob et où t’avais pas encore de balais dans le ass. :-)

    Posté par Blaster | 20 juin 2008, 12:49
  8. […] somme de toutes ces expériences font de moi cet otaku comblé (par la dédicace de Range Murata à l‘Epitanime 2008 par exemple) et heureux, en admiration devant ses bloggeurs favoris et leurs […]

    Posté par Hourai Neetwork - NEET Sign 「Imperishable Blogging」 » Printemps | 21 mai 2009, 0:26

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter