// vous lisez...

Personnel

Paradis des tropiques = Enfer du geek

Tout d’abord, yay CG Hare Hare Yukai! Il a l’air sympathique le jeu Suzumiya Haruhi no Tomadoi! (Si vous avez pas du temps à perdre, passez votre chemin pour la suite)

Je suis un nordiste. J’habite dans l’enfer du Nord, là où il y a les ch’tis (Vous savez, ceux qui parlent n’importe comment, qui font mal aux oreilles, qui ont l’air dégénérés et qu’on associe traditionellement à des vieux bouseux. Je m’élève contre cette image erronée d’une partie de mon patrimoine nordique, il y en a des jeunes de dégénérés bouseux. </troll>). Bref, j’habite là où il fit toujours moche et gris… Mais là où on a des bonnes connexions Internet.

Puis je suis parti pour un stage de trois mois en Guadeloupe.

 internet.png

Ca s’est décidé en à peine une semaine, le 23 janvier on m’a dit que c’était bon, le 31 janvier j’arrivais déjà en Guadeloupe. Forcément quand on part en catastrophe comme ça, on a pas franchement le choix de là ou on va loger. Faut tout faire vite. On se dit que tant qu’il y a un toit ça ira bien. On va pas dormir dehors quoi. Donc une fois qu’on a l’appart’ on est content. On va quand même pas poser la question qui va faire hors de propos et demander s’il y a internet dans la location quoi.

Et puis arrivée en Guadeloupe. Arrivée dans le logement. Pas d’internet. Drame. Hérésie. Désespoir. Crise d’angoisse (Bon, pas à ce point non plus). Matage de plein d’épisodes d’animes pris pour le voyage. Mais. Pas. Internet. Apprentissage de comment que marche aircrack parce que je suis en manque. Accès à internet depuis le travail… Bon, finalement j’ai ma dose quotidienne. Purée, après à peine 4 jours de manque, j’étais même content de revoir Vivio.

Ouf. Tout ça pour dire. Ami geeks accros. Partez pas sans prendre vos précautions. Avant de partir loin, toujours vérifier que vous aurez votre connexion. Revenir au 56k c’est dur de s’y faire. Même au 512k d’ailleurs. Y a pas, la technologie on s’y fait et le retour en arrière est difficile. Comprenez quasiment impossible. Bon, vais avoir le temps de faire des articles au moins. Si, si, promis, on regarde jamais autant d’animes que quand on est loin, avec 5h de décalage et que toutes les connaissances dorment.

A dans 3 mois, douce France (métropolitaine)… Puis douce connexion, aussi.

a7039572f7b4e9b5e28d84f18c34f4c4.gif

Discussion

5 commentaires pour “Paradis des tropiques = Enfer du geek”

  1. J’ai la solution, ne pas sortir de chez soi.

    Mais sinon, c’est vrai, c’est une bonne idée pour se ressourcer animesquement, les classiques et le reste d’ailleurs.

    Kyou’s thighs are awesome.

    Posté par Smankh | 13 février 2008, 13:41
  2. Bienvenu dans le cauchemard antillais , et encore la guadeloupe a la 20 mo

    Posté par Mister Kzimir | 13 février 2008, 14:39
  3. J’ai déjà connu ce genre de situation mais durant une période plus courte, environ 3 semaines. Très vite, on est en manque et n’ayant pas de PC sur place, j’en étais réduit à aller sur internet avec un téléphone portable~ Sans animes et manga en plus, failli devenir fou, encore heureux que ça n’était pas 3 mois~

    Posté par cdt | 13 février 2008, 14:53
  4. Ayant connu Martinique et Guyane il y’a quelques années, je crois que les forfaits proposés doivent toujours être à 80 euros pour du 512k.

    Le pire reste tout de même la latence rendant le jeu en ligne impossible.

    Posté par Arw | 15 février 2008, 5:48
  5. Je viens de faire l’inverse, passage du RTC (56K quoi) au 8MB. Le pied. Je te plainds. :]

    Posté par shigatokushin | 19 février 2008, 19:39

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter