// vous lisez...

Mangas

Toki wo Kakeru Shôjo / La Traversée du Temps (manga)

Au cas où vous ne seriez pas au courant, La Traversée du Temps (Toki wo Kakeru Shôjo, abrégé en Tokikake pour la suite de cet article) est le meilleur film d’animation sorti en 2007 en France (Review ici ou ), loin devant le décevant Gedô Senki (Les contes de Terremer) qui a pourtant eu une couverture médiatique ainsi qu’une exposition dans les salles françaises bien supérieures, Ghibli (et Miyazaki dans le nom de famille) oblige… Alors que Tokikake n’a même pas été passé dans une seule salle dans les environs de Lille… (T_T) Mais je dérive.

tokikake_couverture.jpg

Le manga de Tokikake… Est vraiment une agréable surprise. Dès l’instant où j’ai reconnu l’artwork sur la couverture j’ai su qu’il me fallait ce manga… Mais stop. On a déjà LE grand défaut de ce manga de Tokikake publié aux éditions Asuka… Sa couverture. Déjà c’est l’artwork de l’affiche film qui a remplacé la couverture originale. Jusqu’ici c’est embêtant pour le fan, mais après tout l’affiche est franchement jolie et ça ne serait pas un problème… Si Dieu seul sait quel crétin de chez Asuka n’avait pas décidé de mettre ça en relief. Oui, en relief. Vous savez comme ces couvertures des bouquins de gosses où certaines parties de l’image sont mis en reliefs et deviennent brillants? Et bien ici, toutes les ombres au premier plan ont reçu ce traitemetn. Et ça peut paraître anodin, mais ça ruine purement et simplement la couverture… Car si le manga est exposé à la lumière, paf, toutes les « ombres » deviennent blanches… Et voilà comment une très jolie image est saccagée.

tokikake.jpg

La mauvaise nouvelle donc, c’est cette couverture. La bonne nouvelle… C’est que c’est le seul défaut de ce one-shot. Le manga de Tokikake est une adaptation réussie du film, au graphisme très joli, fidèle à l’original, et à l’histoire toujours aussi drôle dans son début et prenante par la suite. Loin d’être un simple copier-coller, le manga, qui occulte malheureusement quelques parties de l’histoire (mais tient ainsi dans son format de one-shot), se paie cependant le luxe d’en développer, même si plutôt légèrement, d’autres morceaux, lui donnant un intérêt à la lecture même pour qui a déjà vu le film, et le liant un peu plus à l’oeuvre originale… Asuka annonçant d’ailleurs à la fin du manga « La traversée du temps – les origines« … Qui est en fait un manga sorti avant, en 2003, et est une adaptation cette fois non pas du film mais du roman… Dont l’héroïne est Kazuko, celle qui sera plus tard la tante de… Makoto, héroïne du film. Oui, il faut s’y retrouver.

 tokikake_couverture2.jpg

Restant inférieur au film (le manga ne pouvant pas convoyer exactement la même chose, particulièrement pas toutes les qualités inhérentes à la mise en scène), Toki wo Kakeru Shôjo vaut cependant vraiment le coup d’être vu, d’abord, et lu ensuite. En manga, avant de découvrir le roman…

Discussion

4 commentaires pour “Toki wo Kakeru Shôjo / La Traversée du Temps (manga)”

  1. Je plussoie, Tokikake est un très bon film d’animation, la fin étant quand même assez bâaateau mais le « triangle » amoureux et l’animation rattrapent tout. Sans compter le thème du film qui donne envie de voir réalisé de multiples spin-offs. Par contre j’ai pas compris le pourquoi du roulé-boulé après un « time use ».

    Sinon, qui est le responsable de l’écriture enfantine sur la jaquette ? Il mériterait qu’on lui casse les doigts, un par un. Tiens m(on)a super maid pourrait s’en charger. Pour idée, voir les commentaires sur une MotD sur meido-rando. La 144 pour être précis.

    Posté par Smankh | 21 janvier 2008, 21:34
  2. Tokikake est certes très bien, mais je réserve la couronne de 2007 à Amer Béton.
    Surtout qu’il a été diffusé à Lille lui. Donc pas d’excuse.

    Posté par Tchyo | 22 janvier 2008, 11:37
  3. Tiens, je l’ai vu récemment au ciné celui-là.

    Mais j’ai été un peu déçu.. Bah oui déjà lorsqu’un film est présenté comme très bon par la critique, avec un prix dans un festival et que sais-je encore, on en attend plus.

    Trop sans doute. Les débuts sont sympas, lorsque la miss découvre ses nouveaux pouvoirs. L’humour, la fraicheur du dessin et de l’histoire..

    Mais arrivé à la moitié environ j’ai trouvé que ça stagnait. On voit rapidement où le scénario veut en venir, dans le style « l’effet papillon ».

    Et puis quelques points illogiques, comme le peu d’intérêt que l’héroïne porte au tatouage apparu sur son bras.. et la présence de son pote voyageur du temps autour de laquelle il y a un gros flou, vu qu’on ne saura jamais comment il s’est retrouvé à l’école avec les autres. J’espère que le manga en donne la clef. Coup de foudre immédiat pour l’héroïne? D’autre part il aurait dû voir bien avant qu’elle voyage dans le temps..

    … breffff. Pas logique, et pour enfoncer le clou niveau réalisation je trouve les personnages moyennement travaillés et moyennement animés.

    Pas un chef-d’œuvre donc, juste un sympathique divertissement.

    Posté par Laurent | 4 mars 2008, 19:36
  4. Moi, franchement cette animation ma vrament retourner. L’histoire est assez original et les personnages, même si la pluparts des gens les trouvent assez simplet, sont très attachants et émouvants.

    Pour ce qui est du fait que Chiaki arrait pû remarquer le fait que Makoto voyageait dans le temps plus tôt, celà lui était impossible comme le fait qu’il ne se souvenait pas lui avoir demander de sortir avec lui puisque toutes les journées que Makoto a recommencé il les a recommencé également sans le savoir, comme kosuke ou encore yuri. ^^
    C’est un des complexes des films avec des voyages dans le temps. =)

    Bref, d’autre part c’est vrai qu’on reste vraiment sur notre faim. On aurait peut être aimer savoir comment Chiaki et Makoto se sont retrouvés, dans qu’elle circonstance etc…Parce que beaucoup de questions se posent. Et si Makoto ne revoyait plus Chiaki, comme sa tante qui a vécu la même chose? Et si ils se retrouvent n’y aurait il pas une différence d’âge? (N’oublions pas qu’ils vivent à des époques différentes^^)Une meilleure conclusion aurait été la bien venu pour ma part.

    Passons les critiques négatives, après avoir vu ce film on resort quand même de bonne humeur et le sourire aux lèvres, juste parce qu’on a été transporter dans un monde de rêve pendant 1h40…=D

    Pour moi se fut un film extra.

    Et dans mes rêves j’espère un deuximème opus qui sait?

    « Time waits for no one »

    Posté par Kimberlouxxx | 27 janvier 2009, 15:31

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter