// vous lisez...

Animes

Gakuen Utopia Manabi Straight!

En 2035, la baisse des naissances au Japon a conduit à la fermeture de nombreuses écoles. Manabi Amamiya, une fille pleine d’énergie arrive dans un nouveau lycée où elle devient rapidement présidente du conseil des étudiants et commence à faire disparaître la monotonie de la vie des étudiants, à coup de « Massugu, gooooooo! »

manabi1.jpg

Ce qu’il y a de bien avec les séries de 12 épisodes, c’est que ça peut être vite vu, vite apprécié, vite re-regardé ou, le cas échéant, vite oublié (C’est encore plus facile avec des shows comme REC d’ailleurs)

Comment ne pas apprécier Manabi Straight? Le character design est bon (et prélude du « loli… Mais pas vraiment » de Lucky Star par exemple), les personnages rapidement attachants, les doubleuses pas n’importe qui (Yui Horie, Aya Hirano…), le « faux fanservice » du show est fort sympathique, et il n’y a pas un personnage masculin en vue! (… Euh une seconde, je retire cet argument, d’abord parce qu’on va encore dire que je suis détraqué et parce qu’il y a le frangin à Manabi et le prof en persos secondaires de toute manière).

manabi5.jpg
« Faux fanservice » disais-je donc

Pas de prise de tête, pas de scénario bien complexe, Manabi est là pour rendre l’envie à ses camarades de refaire un festival plein de joie, de bonheur et de « Massugu, go! », et vous donner envie de retourner à l’école, et elle y arrive sans aucun problème… Ou c’est ce que je voudrais pouvoir dire.

Parce qu’il manque « quelque chose » à Manabi Straight, quelque chose qui déçoit légèrement, fort étrangement : Le show est agréable et constant du début à la fin, a des scènes fortes, des bons personnages, n’est pas assimilable à n’importe quel autre show (comme un Nagasarete Love Shuffle Pantsu 100%), a un opening fort inspiré et très sympathique à voir et revoir et même une bonne fin.

manabi4.jpg

Alors quoi? Peut-être un manque de fantaisie dans une histoire finalement très terre à terre : Un trop plein de sérieux dans une deuxième partie où l’objectif des héroïnes est finalement bien peu passionnant. Une histoire un peu trop convenue, et dont on connait le déroulement et la fin dès que les premiers « rebondissement » ont lieu? Une comédie sympathique mais finalement pas bien spéciale, finalement vouée à être rapidement oubliée?

manabi3.jpg

Je ne peux que vous inviter à vous en faire une idée par vous-mêmes. Si certains animes plus que médiocres parviennent à attirer le spectateur avec un certain charme, Manabi Straight est lui un bon anime dont la plus grande faiblesse est peut-être sa constance et son manque de surprise d’un épisode à un autre. La série a su attirer du public (Ca va faire la 4e review sur blogchan d’ailleurs…), mais la bonne humeur et l’énergie qui se dégage de l’héroïne ne parviennent malheureusement pas à se transmettre entièrement au spectateur… Même si l’intention y était.

Espérons juste qu’avec des projets comme Kara no Kyokai, UFOtable pourra faire plus qu’y mettre l’intention…

Discussion

4 commentaires pour “Gakuen Utopia Manabi Straight!”

  1. petite question qui n’a rien a voir avec manabi ou l’article, désolé.

    Je voulais savoir où est ce que vous achetiez vos figurines ? Ce n’est pas un hobby auquel je suis particulièrement attaché, mais j’ai toujours voulu avoir les 5 modèles d’eva en figurines ^^,

    Posté par Lynannouilh | 8 juillet 2007, 17:49
  2. http://www.hlj.com … Mais pour des trucs plus vieux ebay te donnera sûrement plus de chances, pour Eva il y en a un bon milliard de figurines, mais si ça vieillit ça passe évidemment en rupture de stock…

    (bouh, méchant qui fait du HS, il y a mon mail pour ça enfin ~)

    Posté par FFenril | 8 juillet 2007, 18:23
  3. REC, un show facile à oublier ?
    Va pourrir en Enfer, FFenril !

    Posté par QCTX | 9 juillet 2007, 16:13
  4. Euh, j’ai ptet oublié de préciser « pour ceux qui ne l’ont pas aimé », de toute manière suffisait de cliquer sur le lien pour avoir mon avis sur la question xD

    Posté par FFenril | 9 juillet 2007, 18:07

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter