// vous lisez...

Animes

Honey and Clover

honeyclover.jpg

Yuuta Takemoto est un jeune étudiant en école d’art, qui vit dans une résidence étudiante (et dans la dèche) avec ses amis Takumi Mayama et Shinobu Morita. Honey and Clover suit leur vie étudiante et amoureuse ainsi que celle d’Ayumi Yamada, étudiante de la même école, alors qu’apparaît dans leur vie la petite Hagumi Takemoto.

Ca a l’air plutôt… Bête et classique comme histoire non? Des étudiants, une comédie romantique… Ca l’est. Mais c’est exécuté à la perfection.

honeycloverwall.jpg

Honey and Clover (Hachimitsu to Clover) est une histoire qui a été créée par Chika Umino (dont le nom vient, d’après Wikipedia, de son endroit préféré « Umi no chikaku no yuuenchi », « un parc d’attractions près de la mer »). Les jeux de mots ne s’arrêtent pas là car le nom du manga, Honey and Clover, est basé sur… Les albums préférés de la mangaka : Hachimitsu de Spitz et Clover par Suga Shikao … D’où le titre, Hachimitsu to Clover. Ce qui me permet de faire une remarque stupide comme quoi si elle avait aimé Nirvana et Claude François, ça aurait pu être « Smells like teen spirit and belles belles belles ». Mais bref.

Honey and Clover donc, est une comédie romantique. Plus « romantique » que « comédie » en fait, surtout si on pense que Love Hina ou Nagasarete Airantou entrent aussi dans la catégorie « comédie romantique »… Voyez plutôt une des (bien trop rares) histoires d’amours *véritables*. Pas une histoire se voulant plus ou moins, mais où le héros finira par changer d’avis (et de fille) 30 fois durant les 15 tomes (Video Girl Ai ou I »s). Pas un harem (Love Hina). Pas non plus une comédie où le « romantisme » n’est là que pour plus de gags (School Rumble). Une histoire avec des gens normaux qui vivent des vies normales et des amours normaux. En fait, peut-être que personne ne fait de ces histoires « normales » parce que le principe c’est d’avoir des évènements « normaux » et donc aucune péripétie incroyable…

hc01.jpg

Toujours est-il que c’est une erreur. Cependant quand on ouvre le manga la première fois, la première chose qui frappe est la simplicité des dessins. Le trait est sympathique mais demande un peu d’adaptation, on a extrêmement peu de décors… Si l’histoire est fort simple, on a le temps, durant les deux premiers tomes (parus en France chez Kana) de s’attacher aux personnages durant les premières histoires, les premiers évènements… Un manga vraiment à découvrir donc.

Mais ce n’est pas tout, le meilleur est à garder pour la fin : L’anime de Honey and Clover, qui est lui une véritable perle. Le travail de J.C. Staff a été remarquablement bon sur tous les plans : Le trait plutôt simpliste se trouve transformé et tout en restant fidèle et donnant un graphisme véritablement chaleureux. L’animation est bonne, la bande originale excellente (Ayant contrairement à la plupart des OST de nombreuses pistes chantées, remplies de chansons de… Suga Shikao et Spitz, c’est la mangaka qui a dû être contente), et par dessus tout la mise en scène a permis de donner vie à des scènes marquantes ou touchantes, ne pouvant pas atteindre ce niveau d’émotion sur papier (La sublime scène de la fin de l’épisode 6 entre Mayama et Yamada en est le plus bel exemple). Et tout au long des deux séries (Honey and Clover II étant une suite directe), cette qualité et cette émotion transparaissent toujours, la série se terminant sur un final magnifique.

honeyclovercharas.jpg

Le Honey and Clover animé est donc quasiment parfait sur tous les points : Respirant une « nostalgie », ne mentant pas à son spectateur en affichant des personnages et des situations que nous pourrions tous vivre… « Réelle », la série est une bonne comédie par moments… Mais par dessus tout, elle est pour moi la plus belle histoire d’amour de ces dernières années. A voir absolument.

Discussion

8 commentaires pour “Honey and Clover”

  1. Rien à dire, je te suis en tout point …
    H&C est un anime parfait.

    D’ailleurs, écoutez Spitz, ça déchire ce groupe !!!
    Evidemment, pas une once de fanservice …

    Posté par Aerith. | 16 mai 2007, 17:32
  2. Non, pas de fanservice, il est tout de même à noter qu’avec honey and clover, on baigne dans le shojo tout ce qui a de plus shojo. C’est même pas comparable à Love Hina, c’est pas le même public du tout qui est visé.

    Posté par Goldy | 16 mai 2007, 22:02
  3. En même temps, si on cherche de vrai histoire d’amour, on ne les trouvera pas trop dans les shonen qui sont pour la plupart des harems bourrés de fanservices où le « héros » a autant de volonté qu’une guimauve (Love Hina, I »s et compagnie).

    Posté par Polopo Poi | 17 mai 2007, 4:40
  4. Je suis assez d’accord pouyr I »s ou love hina mais video girl ai se detache très fortement des shonen remantique par un realisme poignant et des personnages très etudié et très poignant!Franchement ceux de i »s n’inteignenet pas ce niveau et si Yota a 3 petites amies à savoir nobuko, moemi ou ai deja ça se passe sur é ou 3 ans il n’a pas  » copine en un mois! Et les circonstances qui l’amene a ces choix ou ces changements sont tout à fait louable et comprehensif vu le realismee dont fait preuve video girl ai sur le côté tranche de vie et santiments!Après le côté fantastique de ai est juste un pretexte pour apporté le reste !Honey and clover est vraiment très emouvant mais bon l’histoire d’amour de morita takayama et hagu chan n’est pas très realiste elle est superbes mais ultra romancé et feur bleu par moment dans la realité il n’y a pas d’histoire d’amour aussi romanesque il ne faut pas exagéré!Par contre le côté interdit le fait que Hagu parait 10 ans et non 19 et donc amene des questionnement sur ces deux pretendants et un certain recul par rapport à son apparence fait que leur trio amoureux est vraiment interressant par cet handicape!

    Posté par lili | 17 mai 2007, 9:14
  5. Je suis assez d’accord pouyr I »s ou love hina mais video girl ai se detache très fortement des shonen remantique par un realisme poignant et des personnages très etudié et très poignant!Franchement ceux de i »s n’inteignenet pas ce niveau et si Yota a 3 petites amies à savoir nobuko, moemi ou ai deja ça se passe sur 2 ou 3 ans il n’a pas  » copine en un mois! Et les circonstances qui l’amene a ces choix ou ces changements sont tout à fait louable et comprehensif vu le realismee dont fait preuve video girl ai sur le côté tranche de vie et santiments!Après le côté fantastique de ai est juste un pretexte pour apporté le reste !Honey and clover est vraiment très emouvant mais bon l’histoire d’amour de morita takayama et hagu chan n’est pas très realiste elle est superbes mais ultra romancé et feur bleu par moment dans la realité il n’y a pas d’histoire d’amour aussi romanesque il ne faut pas exagéré surtout a l’heure actuelle ou la société en tout cas la notre est de plus en plus decadante!

    Par contre le côté interdit le fait que Hagu parait 10 ans et non 19 et donc amene des questionnement sur ces deux pretendants et un certain recul par rapport à son apparence fait que leur trio amoureux est vraiment interressant par cet handicape!

    Posté par lili | 17 mai 2007, 9:15
  6. Euh, Lili tu pourrais faire des efforts pour écrire lisiblement …
    C’est pas contre toi, c’est juste que le style SMS/fautes d’orthographe c’est pour les portables …
    Le double post c’est moyen aussi =__=

    Je fais le râleur professionnel mais là …

    Posté par Aerith. | 18 mai 2007, 19:58
  7. […] beaucoup d’autre supports de mode s’intêressent à ce drôle de mouvement.  Honey and Clover semble d’ailleur être leur manga […]

    Posté par NAVi and Bee Factory! » Et puis, nous recommençons à tourner… | 22 février 2010, 9:29
  8. […] adaptation de JC Staff, c’est toujours un peu aléatoire : on peut soit obtenir quelque chose d’excellent, ou alors un truc qui n’existe pas. Bref, autant le dire tout de suite, j’avais un peu […]

    Posté par Ich liebe der Herbst [Automne 2010] — Au pays du Teletubbies otaku | 25 octobre 2010, 23:39

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter