// vous lisez...

Jeux

Les Toads sont des enflures capitalistes et les Koopas des exhibitionnistes.

Non, ces dix derniers jours sans articles je ne suis pas mort étouffé à force de me faire embrasser par des hordes de soubrettes portant des nekomimi et m’appelant maître (mais j’aurais aimé), j’étais juste en exams (et donc en *hum* « révisions intensives ») puis tombé dans Battle Moon Wars, qui est d’ailleurs la raison pour laquelle je ponds cet article et pas une vraie review… Parce qu’après les exams, j’ai un peu beaucoup la flemme…

super_princess_peach_03.jpg

Super Princess Peach est un jeu de plate-formes sorti en 2005 au Japon, en 2006 aux USA et en Europe, sans faire de bruit… Pourtant comment ne pas accrocher au concept absolument fantastique de remplacer Mario par Peach et de faire ressortir le girl’s power de la princesse la plus cruche de l’univers, enlevée un bon milliard de fois…?

Le jeu est sûrement absolument parfait pour une petite fille de 3 ans… Mais légèrement insipide comparé à un « vrai » Mario pour un habitué. Mais par dessus tout… Deux choses sont choquantes.

super_princess_peach_3.jpg

Primo… Vous êtes Peach, la princesse du royaume champignon. Vous avez les Toad sous vos ordres, etc, etc. Alors comment est-ce que ces foutus Toads osent vous faire payer à une boutique? La princesse! Le symbole de la royauté! L’âme du peuple! C’est EUX qui devraient payer pour qu’elle accepte leur cadeau! Surtout que c’est une conspiration! Ce qu’on achète, c’est des upgrades pour le parapluie… Que le pépé Toad a offert à la princesse! Les Toads sont en réalité des ordures capitalistes qui rassemblent des fonds pour se rebeller contre leur douce princesse… Même si le jeu vise les plus petits, n’est-il pas du devoir de Nintendo d’apprendre aux jeunes à respecter l’autorité?

Secundo… Par le passé, dans les premiers Mario, les Koopas entraient dans leur carapace quand on leur sautait dessus. Cependant depuis Super Mario World il leur arrive d’être éjectés de leur carapaces quand cela se faisait. Rien de bien grave, surtout que sur une 16 bits on ne se rend pas bien compte de l’horreur qui se déroule sous nos yeux… Mais la réalité est là, et tellement visible dans Super Princess Peach… Les Koopas, une fois éjectés de leurs carapaces, se baladent… EN BOXER! Et impossible de les tuer en leur sautant dessus (Peach saute sur des koopas. Note : Le net -4c***- pervertit les esprits…), Peach doit donc donner des coups de parapluie pour se débarrasser définitivement de ces koopas exhibitionnistes, laissant mon âme d’enfant dérangée et attérée.

superpeach.gif
Bon, c’est pas comme s’il lui restait une quelconque chance à mon âme d’enfant innocent…

Je lance donc ici officiellement une pétition pour que la PEGI revoie la classification de Super Princess Peach à 12+…

Discussion

4 commentaires pour “Les Toads sont des enflures capitalistes et les Koopas des exhibitionnistes.”

  1. ROFL le gif :)

    Posté par Axel Terizaki | 15 mai 2007, 1:26
  2. RULES 1 AND 2 OF THE INTERNET GOD FUCKING SHIT

    EDIT THIS SHIT OUT

    Posté par raton-laveur | 15 mai 2007, 9:37
  3. OH SHI- TRUE!

    Posté par FFenril | 15 mai 2007, 13:04
  4. Someone here forgot about rule 38 lol

    Posté par JZ | 28 mai 2007, 12:00

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter