// vous lisez...

Animes

Shingetsutan Tsukihime

the_tsukihime.jpg

Shiki Tohno est un garçon qui a miraculeusement survécu dans sa jeunesse à un terrible accident qui lui a laissé une énorme cicatrice sur le torse. Suite à cet accident, Shiki a commencé à voir des “lignes” sur les objets, les êtres vivants… Et en suivant ces lignes de son couteau, il est capable de détruire n’importe quoi. Heuresement, il s’est vu offrir des lunettes spéciales l’empêchant de voir ces lignes. Suite à son accident, Shiki a été envoyé vivre dans une famille loin du manoir des Tohno. Le jour où il est rappelé chez lui, Shiki fait un malaise à l’école et rentre plus tôt. En chemin, il croise une jeune femme, et pris d’une pulsion, il la découpe de son couteau en 17 morceaux… Alors quand cette femme, Arcueid Brunestud, réapparait devant lui et lui demande de devenir son garde du corps, il n’est pas exactement en mesure de refuser…

Après avoir fini Tsukihime, j’ai donc commencé l’adaptation animée, Shingetsutan Tsukihime. Et on ne peut pas dire que je partais sur de bons à-prioris. Entre quelques commentaires sur le fait que la série soit ennuyeuse, un fan de type-moon qui m’a annoncé que de toute manière il ne lirait pas ma review et un commentaire récent d’un lecteur disant qu’après le jeu il n’avait pas apprécié l’anime… J’étais donc préparé à bailler aux corneilles pendant qu’un scénario lent et surtout que je connaissais déjà se déroulait devant moi! C’est sûr, il y a mieux comme point de départ…

group.jpg

Ce qui frappe le plus quand on passe à l’anime, c’est que le trait de Shingetsutan Tsukihime est clairement plus mature que celui du character design original. On m’avait prévenu : Tout au long de l’anime, les personnages font… Une de ces têtes d’enterrement… Et les personnalités « originelles »de Shiki ou Aoko semblent avoir été modifiées pour s’accorder à ça (Shiki semble bien plus optimiste et souriant quand on voit l’histoire de ses yeux dans le jeu, et Aoko… Bah c’est un 180° là)

Pour autant, est-ce un mal? Shingetsutan Tsukihime prend le scénario canon (Arcueid) de Tsukihime et le narre différemment. Une atmosphère très… Mature, et plus sombre se dégage du tout, aussi bien au niveau des character designs que de l’ambiance générale. La scène où Arcueid se fait découper est par exemple particulièrement sympathique dans son genre… On sent qu’un budget légèrement supérieur aurait été nécessaire pour l’anime, certains plans donnant à des personnages des têtes étranges mais cela est tout de même rare et dans l’ensemble le tout est largement correct.

Ceci dit, au niveau de l’action? Shingetsutan Tsukihime en a autant qu’il y en a dans le jeu, c’est à dire pas beaucoup, mais le but de l’anime n’est pas de d’avoir de l’extermination de vampires en série dans chaque épisode. Cependant certains passages auraient tout de même mérité une meilleure réalisation, comme le combat contre Nrvnqsr. Pourquoi? Dans le jeu, il attaque Shiki et Arcueid avec… des serpents. Des cerfs. Des tigres. Des ELEPHANTS! Et même une licorne! un DRAGON! Et un monstre décrit comme une araignée géante! Et pour finir il se transforme en… Ce truc! Alors que dans Shingetsutan Tsukihime? Il… est… FAIBLE! MAUVAIS! Et le fait que Shiki n’aie pas vraiment de seconde personnalité dans l’anime renforce encore plus cette impression…

arcueid.jpg

Au niveau du scénario maintenant. Shingetsutan Tsukihime fait exactement ce que j’aurais voulu que l’anime Fate/stay night tente de faire : Tout en suivant la route principale, il en diverge suffisamment pour que l’on puisse voir et comprendre des bons bouts d’autres scénarios.

Concrètement, le scénario Arcueid est en fait extrêmement limité et aurait pu être fait au rythme de l’anime en 6 ou 7 épisodes. Sauf que contrairement à ce qui a été fait dans Fate/stay night où on trouve un arc « filler » inventé (Caster) n’apportant quasiment rien, ce temps est bien utilisé par Shingetsutan Tsukihime. Entre autres sont abordés (qui ne sont pas abordés dans le scénario d’Arcueid dans le jeu) : Le fait que Ciel ait été Roa, les cheveux d’Akiha influencée par le sang non humain et le fait qu’elle aie donné une partie de sa vie à Shiki, le fait que Kohaku et Hisui aient été amenées chez les Tohno pour atténuer le sang non-humain des Tohno… Et je crois que le nom « Nanaya » n’est jamais cité dans ce scénario. Le problème vient du fait que certains de ces éléments ne sont qu’évoqués (Hisui & Kohaku en particulier) et laissent clairement l’impression à celui qui ne voit que l’anime qu’il manque quelque chose… Ceci dit il est à mon avis bien qu’ils aient tenté d’intégrer le plus d’éléments possibles.

Par contre, le gros problème de Shingetsutan Tsukihime est quelques failles au niveau scénario : Déjà l’absence TOTALE de l’évocation de la double personnalité de Shiki. Or cet élément est fondateur car déclencheur de ce scénario (son sang de Nanaya lui fait tuer Arcueid après tout, et dans le jeu et le manga c’est bien de cette manière qu’il peut se débarrasser de Nrvnqsr), et le fait qu’il ne trouve jamais d’explication est plus que perturbant… On peut aussi citer des choses étranges (Arcueid est montrée comme fuyant Shiki avant qu’il l’a tue…), des oublis « impardonnables » (Pas une seule mention de Ciel et son curry! xD)

Et finalement, la fin ne m’aura pas vraiment satisfait. La « mort » d’Arcueid est trop rapide et la conclusion semble un peu forcée (J’ai bizarrement l’impression que la scène finale avec Aoko n’avait pas sa place là…), et pour finir au lieu de suivre la Vraie Fin d’Arcueid (Où il est révélé que, Roa étant mort, elle a pu récupérer les pouvoirs qu’il lui avait volé, et donc survivre et où elle va dire adieu à Shiki avant de retourner dormir et rêver du temps qu’ils ont passé ensemble), une espèce de scène mascarade est faite où Shiki parle à une Arcueid semblant plus où moins imaginaire…

ciel.jpg

Alors finalement, Shingetsutan Tsukihime?

En tant qu’adaptation du jeu Tsukihime, un bon travail a été fait pour en intégrer le plus possible, même si au final certains choix (Absence de la personnalité Nanaya, certaines personnalités ou scènes « retouchées » alors que le besoin ne s’en faisait franchement pas ressentir) l’éloignent de l’original. Alors finalement, en adaptation du jeu, il vaut peut-être mieux aller cherchr son bonheur du côté du manga (publié en France dans la très bonne édition Ki-oon)

En tant qu’anime en revanche? Jouissant d’une ambiance remarquable, laissant la place au développement des personnages (L’épisode du parc d’attractions me vient à l’esprit), Shingetsutan Tsukihime est un anime qui tient en haleine au cours duquel on ne s’ennuie pas. Pris par l’atmosphère, suivant les mystères et révélations s’enchaînant sans cesse, bercé par la musique des choeurs de l’opening, la danse de la princesse de l’ending et des violons de la bande originale, Shingetsutan Tsukihime mérite d’être vu, par n’importe qui capable d’apprécier un anime basé sur une histoire plus que sur de l’action. Et si cette personne est intéressée par l’univers et les aspects que l’anime n’a pas assez exploré, le manga, le jeu, Wikipedia… Sont à disposition. En un mot comme en mille, si Shingetsutan Tsukihime n’est pas une grande réussite en tant qu’adaptation du jeu, il l’est en tant qu’anime. Et c’est le principal.

autumn-leaves.jpg

Discussion

3 commentaires pour “Shingetsutan Tsukihime”

  1. Tsukihime, je l’avais vu à l’époque, et j’ai toujours eu envie de le revoir depuis. Effectivement, la fin arrive trop vite, mais sinon, cette ambiance, cette musique mélancolique, mmm. Et comme en plus, je ne connaissais pas le jeu original (et je ne le connais toujours pas depuis :p), pas de comparaison possible.

    Posté par Matt | 17 février 2007, 2:52
  2. Très bon article qui expose bien les différences entre le jeu et l’animé. Shingestutan Tsukihime est un des premiers animés que j’ai vu et je me souviens l’avoir énormément apprécié. Il s’en dégage vraiment une atmosphère particulière qui captive et j’étais ressorti très satisfait du visionnage. Un excellent animé que je conseille à tout le monde. J’ai aussi joué un peu au jeu mais mon visionnage n’étant plus très frais, ce n’est qu’avec ton article que j’ai pu constater les différences entre les 2 versions et ma conslusion est que c’est mieux que le cas Fate/stay Night :p.

    Posté par Achtor | 19 février 2007, 20:51
  3. Moi non plus je ne connaissais pas le jeu mais j’ai bien aimé l’anime. Une bonne OST, une bonne atmosphère un peu noire et même si le tout est effectivement un peu rapide, je trouve que la psychologie des personnages est bien abordée…

    Posté par rambijey | 17 avril 2007, 8:06

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter