// vous lisez...

Animes

Ouran High School Host Club, l’argent fait le bonheur!

hand.jpg
Jibun mo… Host bu ga suki desu ~

Encore une comédie qui se termine en beauté ;_; (Bon en fait le sérieux final va jamais à une comédie, mais la scène finale était vraiment bien :)) Après School Rumble Nii Gakki, c’est Ouran High School Host Club (Ouran Koukou Host Bu) qui se termine, sur une non-fin (Comme la plupart des comédies adaptées en anime d’ailleurs, style Love Hina TV, Fruits Basket, School Rumble, etc…)

Il n’empêche que dans l’ensemble Ouran aura été une série très sympathique. Sa ribambelle de personnages pittoresques en aura fait un anime par moments hilarants, qui a eu ses hauts et ses bas mais qui dans l’ensemble aura vraiment mérité d’être vue…

dono.jpg
Haruhi & Tamaki, la meilleure paire qui soit

Le trait d’abord. La première chose qui m’a sauté aux yeux quand j’ai vu cet anime : Le trait est incroyablement « propre ». Ce se voit particulièrement dans l’opening, mais en général le dessin est net, les couleurs chatoyantes… Une vraie réussite, quand on voit que le manga a un trait plus « normal », celui de l’anime donne l’impression de refléter ses personnages et l’école dans laquelle ils sont : propre, chatoyant, riche. (Bon, c’est ptet juste moi xD)

kyouya-tamaki.jpg
King & Shadow King

Le principe ensuite. Le concept de l’Host Club, séduisant les jeunes filles qui viennent chaque jour afin de cotoyer de jeunes hommes beaux et virils, et ces derniers qui se mettent sans arrêt en scène de cette façon… J’avais presque fini par me dire en commençant les épisodes « en quoi ils seront déguisés cette fois » … (Faudrait ptet que je me pose des questions moi…)

twins.jpg
Twincest! … Francisons ce terme : Juminceste!

On a ici une comédie romantique très raffraichissante, dont les personnages ne sont pas des clichés vivants (‘fin bon, avec le temps tous les personnages possibles et imaginables deviennent des clichés, c’est l’accumulation des histoires qui veut ça…), et c’est donc avec plaisir qu’on voit les différents hotes déambuler… (A l’exception des jumeaux, qui ont su se montrer drôles puis à certains moments assez détestables, notamment dans des épisodes flashbacks ~)

mori-honey.jpg
Mori & Honey

Tiens d’ailleurs, les flashbacks… Hey, on avait vraiment besoin d’apprendre comment TOUT LE MONDE était rentré dans l’Host Club? … Bon en fait je suppose que oui, mais c’était pas franchement les meilleurs épisodes… (Trop d’angst) Donnez moi plus d’épisodes avec des nekomimi maid yakuzas par exemple!

wan.jpg
Tamaki : « Wan »

Dans l’ensemble, l’anime de Ouran High School Host Club est une franche réussite. Je ne connais pas le manga, mais l’anime a largement tenu son rôle : Donner une comédie romantique sortant de l’habituel harem (quoi que, on a un reverse harem là). Que dire de plus? Une série à voir, pas culte, juste très agréable.

white-dress.jpg
Reviens, Haruhi! … Tiens je l’ai déjà dit ça…

Note pour plus tard : Trouver un moyen de rendre les reviews des comédies intéressantes, sachant qu’en révéler les blagues n’est pas une bonne méthode. Ouaip, finalement c’est bien moins facile de démontrer que Haruhi c’est du génie ou que Mai-ZHiME ça l’est moins

Discussion

Pas de commentaires pour “Ouran High School Host Club, l’argent fait le bonheur!”

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter