// vous lisez...

Animes

Tsubasa Chronicle – Torikago no Kuni no Himegimi

Tsubasa Chronicle - Torikago no Kuni no Himegimi

La plupart des films tirés de séries animées et ayant une histoire originale étant censée se situer quelque part au milieu de l’anime pêchent par leur scénario inexistant n’apportant rien à l’histoire (et dont on ne retrouve jamais l’évocation dans la série)

L’excellent film de xxxHOLiC démontre que le contraire peut arriver (même si la série animée ne passera qu’en avril), mais ceci dit dans xxxHOLiC, aucune histoire ne parait faire avancer le scénario, même dans le manga, c’est l’intêret de ces histoires qui rend le manga interressant (comme dans Detective Conan où on peut prendre n’importe quel tome et lire une enquête prenant généralement une moitié de volume et n’ayant dans 99% des cas pas d’incidence sur le scénario global) à l’inverse, dans une série d’aventures, savoir que rien n’avancera plombe sérieusement l’interêt de regarder… C’est pour ça que les fillers de Bleach, Naruto, One Piece… N’ont *généralement* aucun interêt

Et donc ce film de Tsubasa tombe dans ce travers. Il est très bien animé (même si le niveau n’atteint pas celui de xxxHOLiC, et que Shaolan a parfois une tête étrange) et les dessins sont meilleurs et plus détaillés que dans la série. Par contre niveau scénar… C’est cliché au possible.

Shaolan & Sakura arrivent *une fois de plus* dans un nouveau pays (faudrait m’expliquer d’où ils sortent leurs fringues d’ailleurs), et sont *une fois de plus aussi* séparés de Fye & Kurogane qui sont en train de flirter dans leur coin. Sakura & Shaolan eux tombent sur la gentille princesse Tomoyo qui se cache de son grand méchant oncle qu’est aussi le roi de ce pays et qui n’a qu’un seul objectif : Devenir le roi du mal et plonger son pays dans les ténèbres éternelles! (*Ouais, comme ça, juste parce qu’il a envie*)
Evidemment l’est devenu hyper-puissant grâce à une plume de Sakura, donc personne ne peut le stopper! (OH NOES!)
Arrive le moment où TOUT EST PERDU, qu’il a capturé Tomoyo qui est la « clef » (au sens propre) de la cage dans lequel le pays se trouve (*Il insère Tomoyo dans la cage et la fait tourner dans un passage complètement stupide, si, si!*) A ce moment, grâce au bijou que Tomoyo avait confié à Sakura qui l’a confié à Shaolan, ce dernier se transforme en super saiyen et utilise ses supers pouvoirs pour battre le méchant!
Pi à la fin bah ils demandent à Yuuko (de xxxHOLiC) de leur filer de quoi faire que tout le monde soit content, ce qu’elle fait, et tout le monde est content.
FIN!

Pas un mauvais film au final, hein. C’est agréable à regarder… Mais très, trèèès loin de ce qu’on pouvait espérer. (*Edit* Après avoir repris des épisodes de la série, je signale quand même que ce film est tout de même beaucoup mieux, bien moins contemplatif et plus entrainant)
*Bon faut que je me fasse un bon truc oublier ça… Prochaine sortie… Mai-ZHiME 22… Géniaaaaaaal…*

Discussion

Un commentaire pour “Tsubasa Chronicle – Torikago no Kuni no Himegimi”

  1. Opinon personnel: Je préfère le manga

    Posté par Visiteur | 3 avril 2013, 13:27

Poster un commentaire

Archives

FFenril.Twitter